LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Mesures compensatoires pour la conservation de la faune : évaluation de l’effet de la supplémentation de bois mort et de cavités en forêt boréale aménagée

Dufour-Pelletier Samuel. (2018). Mesures compensatoires pour la conservation de la faune : évaluation de l’effet de la supplémentation de bois mort et de cavités en forêt boréale aménagée. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

L’exploitation intensive des forêts peut réduire la disponibilité et la diversité de différents attributs associés aux vieilles forêts, tel le bois mort debout. Dans un contexte de conservation, il est possible de recréer artificiellement de telles structures et d’avoir un effet positif sur la faune associée. Cependant, ce type d’aménagement a été relativement peu étudié en forêt boréale de l’est de l’Amérique du Nord; particulièrement en ce qui a trait aux relations interspécifiques. Ce projet d’aménagement compensatoire a pour but de tester l’impact de la création artificielle de bois mort debout et de cavités en forêt boréale aménagée sur les coléoptères saproxyliques, les pics en alimentation ainsi que les utilisateurs secondaires de cavités, tout en mettant en relation diverses variables d’habitat à l’échelle locale et à l’échelle du paysage. Pour ce faire, nous avons provoqué la mort de 8000 épinettes noires par annelage du tronc selon deux distributions spatiales (uniforme ou groupés) et installé 450 nichoirs de 6 tailles différentes disposés soit à 0, 50 ou 100 mètres d’une bordure forestière. Pour tous les taxons d’insectes échantillonnés, nous avons capturé plus d’individus dans les sites avec création de bois mort que dans les sites témoins. Les marques d’alimentation présentes sur les arbres annelés nous permettent également d’affirmer que l’addition de chicots peut rapidement attirer les espèces de pics se nourrissant des insectes présents dans/sous l’écorce. Il semble également y avoir davantage de coléoptères saproxyliques et de marques d’alimentation de pics dans les traitements où le bois mort est groupé que dans ceux où il est distribué uniformément; cet effet n’est cependant pas statistiquement significatif pour les insectes. Le nombre de Curculionidae, de Cérambycidae et de Clearidae capturés varie en fonction des caractéristiques du paysage liées à la présence naturelle de bois mort (c.-à-d. coupes récentes, vieilles forêts, perturbations naturelles majeures et partielles), et ce à différentes échelles spatiales. Aucune de ces variables ne semble cependant influencer la présence de Scolytinés. La présence de marques d’alimentation de pics est quant à elle positivement associée à une plus grande proportion de coupes récentes 1 km autour des sites expérimentaux. La présence de ces marques est d’autant plus associée, à petite échelle, à des chicots morts récemment qui présentent un plus grand diamètre. Une année après leur installation, seulement 5 nichoirs ont été utilisés pour la nidification de mésanges à tête brune, et 19 ont été utilisés comme site de repos pour l’écureuil roux et/ou le grand polatouche. De surcroit, aucun changement global dans les populations d’oiseaux forestiers entre la saison de reproduction avant-aménagement et celle après-aménagement n’a été détectée. Les résultats obtenus nous permettent toutefois d’affirmer que de tels aménagements peuvent être bénéfiques très rapidement si le but premier est d’attirer les insectes saproxyliques associés au bois mort récent ainsi que leurs prédateurs. Pour la faune cavicole, il apparaît que d’autres facteurs limitent le degré et la rapidité de réponse à un apport anthropique en sites de nidification ou de repos. D’autres études seraient nécessaires afin de développer des méthodes favorisant l’implantation de ces mesures compensatoires dans un contexte commercial, et ainsi apporter des bénéfices à plus grande échelle.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Juillet 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:77
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Eau et environnement
Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Foresterie et sciences du bois
Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Ibarzabal, Jacques
Tremblay, Junior A.
Mots-clés:bois mort, deadwood, insectes saproxyliques, pics, saproxylic insects, woodpeckers, chicot, cavité, nichoir, forêt boréale, snag, nest box, boreal forest
Déposé le:24 sept. 2018 11:30
Dernière modification:25 sept. 2018 01:13
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630