LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Partager la production des connaissances en violence conjugale : analyse critique d'un processus de recherche expérimenté dans le cadre de TRAJETVI

Flynn Catherine, Maheu Josiane, Couturier Pénélope, Lafortune Louise, Mathieu Kathy, Lesssard Geneviève, Hamelin-Brabant Louise, Gagnon Charlotte et Cousineau Marie-Marthe. (2020). Partager la production des connaissances en violence conjugale : analyse critique d'un processus de recherche expérimenté dans le cadre de TRAJETVI. Nouvelles pratiques sociales, 31, (1), p. 239-258.

[img] PDF - Version publiée
Administrateurs seulement jusqu´à 3 Juin 2021.

520kB

URL officielle: http://dx.doi.org/doi:10.7202/1069925ar

Résumé

Le présent article propose un retour sur la démarche de recherche, expérimentée dans le cadre d’un projet faisant partie de la programmation de TRAJETVI. Ce vaste projet soutient depuis 2013 différentes recherches menées en partenariat sur les violences faites aux femmes vécues en contexte conjugal. La perspective féministe intersectionnelle dans laquelle ce projet inscrit son approche implique de s’attarder aux différents rapports de pouvoir impliqués dans les processus de production du savoir. Les résultats obtenus réitèrent l’importance de mieux soutenir les partenaires des milieux de pratique, qui portent souvent seul.es la responsabilité du projet au sein de leur organisme, de se doter d’un échéancier réaliste ainsi que d’un plan de mobilisation des connaissances qui permet l’appropriation des résultats par toutes les parties impliquées.

This article presents a reflection on a research process, experienced in the context of TRAJETVI. Since 2013, this vast project has supported various research carried out in partnership on violence against women experienced in a conjugal context. The intersectional feminist framework of this research need to focus on power relations involved in the knowledge production processes. The results obtained reiterate the importance of better supporting the partners from practice environments, who often bear sole responsibility for the project within their organization, to have a realistic timetable and to develop a knowledge transfert plan which allows the appropriation of the results by all the parties involved.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
Volume:31
Numéro:1
Pages:p. 239-258
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:Juin 2020
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines
Mots-clés:Recherche en partenariat, violence conjugale, praticien.nes-chercheur.es, recherche féministe, recherche évaluative, collaborative research, domestic violence, practitionner-researcher, feminist research, evaluation research
Déposé le:03 sept. 2020 01:01
Dernière modification:03 sept. 2020 01:01
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630