LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude comparative de l’efficacité d’un système automatisé d’assistance versus une intervention humaine pour la réalisation d’une activité de la vie quotidienne chez les traumatisés craniocérébraux : exploration des liens avec le profil cognitif

Boudreault Amélie. (2019). Étude comparative de l’efficacité d’un système automatisé d’assistance versus une intervention humaine pour la réalisation d’une activité de la vie quotidienne chez les traumatisés craniocérébraux : exploration des liens avec le profil cognitif. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
3MB

Résumé

Le traumatisme craniocérébral (TCC) est une condition médicale sérieuse qui découle des suites d’un accident et entraîne son lot de complications dans différentes sphères de fonctionnement, bouleversant entre autres la dynamique familiale en inversant les rôles de chacun. Les personnes vivant avec les séquelles (tant physiques que neuropsychologiques) d’un TCC sont de plus en plus nombreuses en raison des avancées médicales et de la rapidité avec laquelle on dispense désormais les soins préhospitaliers d’urgence. De ce fait, bon nombre de victimes, souvent de jeunes adultes, nécessitent de l’assistance pour des tâches courantes et ce, sur une base quotidienne (Lefebvre et al., 2005). En raison des atteintes neuropsychologiques conséquentes à un traumatisme modéré ou sévère, cuisiner de façon autonome représente une activité de la vie quotidienne pouvant s’avérer difficile pour des personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral. L’objectif de ce projet était de comparer le taux d’efficacité d’une assistance technologique, en l’occurrence une cuisinière intelligente, avec celle d’une intervention humaine dans un contexte de réalisation d’une tâche de cuisine. Le protocole de recherche impliquait la réalisation d’une recette à deux reprises, soit une fois avec chaque mode d’assistance. Au total, cinq participants âgés entre 34 et 70 ans ont complété les expérimentations et ont démontré de l’ouverture en regard de cette technologie. Les résultats ont démontré que le prototype de cuisinière intelligente utilisé pour réaliser cette étude était bel et bien en mesure de fournir l’assistance nécessaire aux personnes TCC et ce, peu importe leur profil cognitif. Cette recherche a permis de constater l’efficacité de l’outil technologique, bien que d’autres recherches seront nécessaires dans le futur afin de fournir une cuisinière qui soit sécuritaire et fiable à d’autres populations présentant diverses atteintes cognitives.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2019
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales
Nombre de pages:91
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences naturelles et génie > Sciences mathématiques > Informatique
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Ergothérapie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en sciences cliniques et biomédicales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bouchard, Julie
Bouchard, Bruno
Mots-clés:activities of daily living, assistive technology, cooking task, pervasive technology, traumatic brain injury
Déposé le:30 sept. 2020 08:57
Dernière modification:30 sept. 2020 21:26
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630