LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Utilisation par l'éperlan arc-en-ciel des îlots rocheux aménagés pour la fraie au lac Saint-Jean, troisième saison de reproduction

Lévesque Sonya et Sirois Pascal. (2020). Utilisation par l'éperlan arc-en-ciel des îlots rocheux aménagés pour la fraie au lac Saint-Jean, troisième saison de reproduction. Chaire de recherche sur les espèces aquatiques exploitées.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Une étroite relation lie réciproquement l’abondance de la ouananiche (Salmo salar) du lac Saint-Jean à celle de sa proie préférentielle, l’éperlan arc-en-ciel (Osmerus mordax). Conséquemment, la gestion de la ouananiche dans ce plan d’eau est directement reliée à celle de l’éperlan. Vingt-cinq (25) îlots rocheux y ont été aménagés durant l’hiver 2017 afin de favoriser la production naturelle de l’éperlan et de contribuer à sa productivité pour la ouananiche. Ces frayères artificielles ont été réparties sur le vaste haut-fond de sable au large de l’embouchure de la rivière Mistassini, qui correspond au principal habitat de fraie de l’espèce au lac Saint-Jean. Les frayères ont fait l’objet d’un second suivi au printemps 2019, le premier ayant eu lieu en 2017. Les objectifs du suivi étaient (1) de valider l‘utilisation des îlots rocheux par les éperlans reproducteurs et (2) d’estimer leur contribution à partir de la production larvaire observée dans le secteur aménagé. Cent quarante-quatre (144) oeufs d’éperlan, répartis sur 18 des 25 frayères aménagées, ont été récoltés du 15 mai au 10 juin 2019. Ces oeufs confirment l’utilisation des îlots de fraie par l’éperlan. La distribution de l’abondance des larves capturées du 5 au 21 juin 2019 montre que le foyer de production se trouvait au centre du secteur aménagé. L’abondance des larves de stade A a atteint des valeurs records en 2017 et 2019 comparativement aux valeurs pré-aménagements (2013, 2014 et 2016), malgré un stock de reproducteurs stable et des débits très élevés de la rivière Péribonka (deux facteurs ayant un impact sur le recrutement de l’éperlan du lac Saint-Jean). Ce constat tend à confirmer que les frayères aménagées contribuent à améliorer les conditions naturelles de reproduction de l’éperlan arc-en-ciel.

Type de document:Rapport
Date:2020
Nombre de pages:37
Organisation:Chaire de recherche sur les espèces aquatiques exploitées
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales
Mots-clés:Éperlan arc-en-ciel, Osmerus mordax, rainbow smelt, frayère artificielle, lac Saint-Jean, abondance, répartition spatio-temporelle, fraie, larve, oeuf, poisson, dulcicole, spatio-temporal distribution, spawning channel, abundance, spawn, egg, fish, freshwater
Informations complémentaires:Rapport produit pour la Corporation de LACtivité Pêche Lac-Saint-Jean (CLAP).
Déposé le:28 oct. 2020 22:10
Dernière modification:28 oct. 2020 22:10
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630