LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Analyse des saponines triterpéniques et des composés phénoliques de l'extrait méthanolique des feuilles d'Aralia nudicaulis L.

Pierra Julie. (2020). Analyse des saponines triterpéniques et des composés phénoliques de l'extrait méthanolique des feuilles d'Aralia nudicaulis L. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
11MB

Résumé

Depuis quelques années, les produits d’origine naturelle sont de plus en plus demandés dans le domaine de la cosmétologie et de la pharmacologie. Les chercheurs travaillent alors à valoriser la biomasse végétale en étudiant des plantes pouvant posséder différents effets thérapeutiques. La plupart d’entre elles sont déjà connues de la médecine traditionnelle, qui répertorie un bon nombre de plantes possédant des activités biologiques diverses. C’est le cas du genre Aralia, qui appartient à la famille des Araliaceae. Parmi les différentes espèces d’Aralia, trois seulement sont présentes au Québec : l’Aralia racemosa, l’Aralia nudicaulis et l’Aralia hispida. Malgré l’analogie entre l’Aralia et le Panax ginseng, ainsi qu’une connaissance des amérindiens et d’ethnies d’Asie de l’est pour l’utilisation de ce genre en médecine ancestrale, ces espèces sont peu connues au niveau de leur compositions chimiques et de leurs propriétés pharmacologiques. Le genre Aralia offre ainsi de bonnes opportunités pour l’identification de produits naturels bioactifs. Dans ce contexte, le laboratoire LASEVE a entrepris l’étude de deux espèces d’Aralia présentes au Québec : l’Aralia nudicaulis et l’Aralia hispida. Après cette étude préliminaire, le présent projet a été orienté sur les feuilles d’Aralia nudicaulis qui se sont révélées être plus riches en saponines triterpéniques. Ces molécules sont en grande partie responsables de l’activité adaptogène du Panax ginseng, ainsi que d’autres activités connues chez plusieurs plantes. En plus des analyses effectuées sur différentes saponines, ce projet s’est également penché sur certaines fractions riches en polyphénols. Les travaux de fractionnement ont permis d’isoler et d’identifier dix saponines triterpéniques : sept connues (les araliasaponin I, III, IX et XII, l’hemsgiganoside B, la guaiacin B et la prosapogenin) et trois nouvelles, ainsi que six composés phénoliques. L’évaluation de différentes activités biologiques (antioxydante, anti-inflammatoire, cytotoxique et antifongique) a permis de démontrer une forte activité antioxydante des fractions phénoliques, ainsi que des activités modérées en test anti-inflammatoire et antioxydant respectivement pour les trois nouvelles molécules nudicauloside A-B et nudicauloside C.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:179
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Chimie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Pichette, André
Legault, Jean
Mots-clés:Aralia, nudicaulis, nudicauloside, polyphénol, saponine, Aralia nudicaulis L., saponine triterpénique
Déposé le:29 janv. 2021 10:44
Dernière modification:02 févr. 2021 21:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630