LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Cuisines collectives interculturelles : dialogue, rapprochement et action collective

Frozzini Jorge et Muñoz Elizabeth. (2021). Cuisines collectives interculturelles : dialogue, rapprochement et action collective. Chicoutimi : Centre des travailleurs et des travailleuses immigrants (CTI) section Saguenay–Lac-Saint-Jean.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
128MB

Résumé

Le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI) a été fondé en 1999 à Montréal et poursuit aujourd’hui son travail dans plusieurs villes du Québec. Le projet des « Cuisines collectives interculturelles » (CCI) émerge d’un long processus de réflexion et d’action qui remonte aux débuts de l’implantation du CTI, section Saguenay–Lac-Saint-Jean, en 2012. Depuis neuf ans de travail au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les membres du CTI ont eu l’opportunité de rencontrer, d’écouter et d’échanger avec plusieurs travailleuses et travailleurs (im)migrants dans divers secteurs d’activité, mais aussi avec des personnes issues de la région. De nombreux témoignages faisant état de relations tendues ou d’un réseau d’entraide peu développé nous ont permis de réfléchir et d’effectuer des actions afin de favoriser le rapprochement entre les personnes ayant des horizons culturels différents. Ces réflexions, nous ont incité à poser certaines questions fondamentales : De quelle manière pouvons-nous apporter notre aide afin que les Québécois.es et les personnes (im)migrantes de la région puissent mieux se connaître? Comment pouvons-nous améliorer et faciliter la communication entre ces populations? De quelle façon pouvons-nous établir et développer des relations harmonieuses entre ces populations? Ces questions nous ont guidés par la suite. Parmi les actions réalisées, nous pouvons mentionner la plantation collective d’arbres en 2014. Cet évènement, qui symbolise l’enracinement des personnes issues de l’(im)migration dans la région, se voulait aussi la création d’un espace de rencontre et d’échanges. Un autre évènement marquant a été la projection du documentaire « Rêves de migrant.e.s » à l’UQAC en 2018. À cette occasion, les participants ont pu échanger avec des travailleuses et des travailleurs (im)migrants qui ont pu illustrer leur situation dans la région. C’est ainsi que les échanges, les témoignages et l’expérience accumulée à travers le travail de terrain nous ont incités à élaborer le projet des CCI qui a été financé dans le cadre de l’ancien Programme Mobilisation-Diversité du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI). Ce projet de rapprochement et d’entraide entre Québécoises et Québécois de toutes origines au Saguenay–Lac-Saint-Jean a comme objectifs la création de (1) liens de solidarité, de confiance et de respect afin de construire une société plus accueillante ; (2) le développement du leadership des participants ; et (3) la compréhension des structures institutionnelles, légales et sociales du Québec ainsi que la réalité sociale des (im)migrants et des minorités. Pour ce faire, nous avons procédé en trois étapes : (a) la visite de producteurs locaux et des ateliers ; (b) des ateliers avec une pâtissière ; et (c) des rencontres interculturelles lors de pot lucks. Le projet constitue un ensemble qui permet l’établissement d’interactions, leur maintien et la création de liens tout en favorisant des actions collectives et individuelles avec des outils et connaissances offertes lors des ateliers et des discussions. Le rapprochement (réduction des écarts) entre les habitants de diverses origines et appartenances et les actions proposées sont orientés vers la consolidation d’une collectivité qui participe activement dans la société québécoise. Lors des diverses rencontres dans le cadre du projet des CCI, nous remarquons chez les participants une nécessité et une volonté de parler, notamment de la part de ceux issus de l’(im)migration. À plusieurs moments, nous avons constaté le besoin d’expliquer sa situation ou son vécu. Des échanges et des expériences riches ont été mis de l’avant par les participants. Toutefois, la traduction sur papier d’échanges avec toute la richesse que cela comporte (le ressenti, etc.) a ses limites. De plus, nous avons dû effectuer des choix pour diverses raisons reliées à des facteurs comme le temps, etc. Malgré ces limites, nous croyons avoir pu proposer une vue d’ensemble de la richesse du vécu des participants. Le mémoire que vous avez entre les mains ou devant vos écrans constitue un retour réflexif sur l’expérience et le processus des CCI. Plusieurs thèmes sont traités lors des diverses rencontres. Nous avons divisé le document en deux grandes sections : (1) les visites et les ateliers ; et (2) les rencontres interculturelles sous la forme de pot lucks. Lors de la conclusion, nous revenons sur l’expérience et offrons quelques pistes pour des perspectives à venir.

Type de document:Livre
Date:Août 2021
Lieu de publication:Chicoutimi
Nombre de pages:84
Organisation:Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI) section Saguenay–Lac-Saint-Jean
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Anthropologie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Sociologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts, des lettres et du langage
Mots-clés:cuisine, rapprochements interculturels
Informations complémentaires:Le document peut être consulté à cette adresse : https://iwc-cti.ca/wp-content/uploads/2021/08/Jorge-Frozzini-et-Elizabeth-Munoz-Cuisines-Collectives-Interculturelles-Dialogue-Rapprochement-et-Action-Collective.pdf
Déposé le:21 oct. 2021 18:47
Dernière modification:21 oct. 2021 18:47
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630