Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L’équipe d’intervention rapide dans un contexte hospitalier suprarégional : un scan environnemental et une étude de cas unique

Dauwe Véronique. (2022). L’équipe d’intervention rapide dans un contexte hospitalier suprarégional : un scan environnemental et une étude de cas unique. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

Problématique. Les patients hospitalisés sur les unités de soins peuvent développer des complications inattendues à la suite d’une détérioration clinique de leur état de santé. Les études démontrent que les patients victimes d’un arrêt cardio-respiratoire présentent des signes de détérioration clinique plusieurs heures avant l’événement. Les professionnels de la santé échouent souvent à identifier et à intervenir de façon précoce face à ces signes. Cette non-reconnaissance de la détérioration clinique peut causer une augmentation de la morbidité et de la mortalité. La mise en place d’une équipe d’intervention rapide (ÉIR) est une stratégie pour améliorer la sécurité des patients hospitalisés adoptée dans des centres hospitaliers à travers le monde. Son implantation est recommandée par des organismes assurant la promotion de la qualité et de la sécurité des soins tels que l’Institut canadien de la sécurité des patients et l’Institute for Healthcare Improvement. Une ÉIR est une équipe composée de professionnels de la santé ayant une expertise en soins critiques qui se rend au chevet d’un patient présentant des critères d’instabilité physiologique à la demande de l’équipe en charge du patient sur une unité de soins. Actuellement, il n’existe pas de données sur l’acceptabilité, l’implantation et les retombées d’une ÉIR dans les centres hospitaliers au Québec.But. Cette étude avait pour but d’explorer si les ÉIR sont un modèle à suivre par les équipes de soins d’un centre hospitalier suprarégional québécois pour améliorer la sécurité des patients. Objectifs. Les objectifs spécifiques étaient de 1) décrire la composition et les modalités d’implantation actuelles des ÉIR sur le territoire québécois, 2) décrire les besoins des équipes de soins d’un centre hospitalier suprarégional quant aux ÉIR pour améliorer la sécurité des patients et 3) décrire les besoins des équipes de soins d’un centre hospitalier suprarégional quant aux modalités d’une implantation future d’une ÉIR. Méthode. Une étude multiphase a été conduite. Phase 1) Un scan environnemental a été effectué afin de recenser les pratiques actuelles dans les hôpitaux au Québec par rapport aux ÉIR. Des entrevues individuelles ont été effectuées avec les personnes responsables de la mise en place et de la gestion des ÉIR dans les centres hospitaliers ciblés. Les données recueillies ont été analysées selon la méthode de Miles, Huberman & Saldaña (2020). Phase 2) Une étude de cas unique a été réalisée. Le cas est un centre hospitalier suprarégional. Des entrevues semi-dirigées auprès des médecins (n = 3) et des gestionnaires (n = 5), un sondage en ligne auprès des infirmières et des inhalothérapeutes (n = 26) ainsi qu’une recherche des documents touchant à la prise en charge d’un patient instable ont permis de décrire et de mettre en contexte les besoins des équipes de soins et les modalités à considérer en vue de l’implantation future d’une ÉIR au centre hospitalier suprarégional. Les données ont été analysées selon la méthode de Stake (1995). Résultats. Phase 1) Le scan environnemental a permis de recenser trois établissements de santé (n = 3) au Québec qui ont, ou sont en voie d’implanter, une ÉIR. Les modèles existants ont été décrits selon neuf thèmes identifiés à la suite de l’analyse des données. Phase 2) L’étude de cas unique a fait ressortir que les équipes de soins du centre hospitalier suprarégional perçoivent l’ÉIR de façon positive pour améliorer la sécurité des patients. Toutefois, des facteurs contextuels, tels que le manque de ressources humaines, pourraient nuire à son implantation. Les équipes de soins ont identifié plusieurs éléments et stratégies d’implantation à considérer pour favoriser la réussite d’une implantation future. Discussion. Cette étude a permis de constater que les ÉIR sont peu présentes sur le territoire québécois. Certains défis à l’implantation sont présents et doivent être pris en considération. Parmi ces défis se retrouvent l’obtention du soutien organisationnel, l’augmentation du besoin de ressources humaines et financières, l’acceptabilité par les équipes de soins, l’absence de consensus sur la composition et le fonctionnement de l’ÉIR ainsi que l’absence de bénéfices démontrés en contexte québécois. Par ailleurs, les équipes de soins du centre hospitalier suprarégional sont favorables à l’implantation d’une ÉIR. Les éléments et les stratégies d’implantation à considérer qu’elles ont soulevés sont venus confirmer ou compléter la littérature existante. Une approche de cocréation par divers professionnels ainsi que le soutien des acteurs clés semblent des conditions de succès de l’acceptabilité dans les milieux. L’intégration des données de la revue de la littérature, du scan environnemental et de l’étude de cas unique a permis de construire les bases d’une future création d’une ÉIR au centre hospitalier suprarégional. Conclusion. Cette étude a permis de combler une lacune dans la littérature quant aux ÉIR dans les centres hospitaliers québécois. De plus, les besoins spécifiques des équipes de soins d’un centre hospitalier suprarégional ont été explorés. Les résultats obtenus pourront servir à l’élaboration d’un plan d’implantation d’une ÉIR au centre hospitalier suprarégional et être partagés avec des centres hospitaliers ailleurs au Québec.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2022
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences infirmières
Nombre de pages:310
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences de la santé > Sciences infirmières > Sciences infirmières
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en sciences infirmières
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Roberge, Véronique
Poitras, Marie-Ève
Mots-clés:détérioration clinique, équipe d'intervention rapide, équipe de soins, étude de cas unique, modalités d'implantation, scan environnemental, échec de secourir
Déposé le:20 juill. 2022 08:16
Dernière modification:20 juill. 2022 20:26
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630