LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Influence du gauchissement de la tige de l'épinette noire (Picea mariana (mill.) BSP) sur le redressement de la tige et la croissance des plants de plus d'un an

Lamontagne Manuel. (1993). Influence du gauchissement de la tige de l'épinette noire (Picea mariana (mill.) BSP) sur le redressement de la tige et la croissance des plants de plus d'un an. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Le gauchissement de la tige de l'épinette noire est un phénomène survenant principalement lors de la période de croissance exponentielle en longueur de la pousse de lère année et lorsque les plants sont cultivés en récipients dans les serres ou dans les tunnels. Ce phénomène conduit à une déclassification du plant par le ministère des Forêts du Québec lorsque l'angle de la pousse de lère année par rapport à la verticale dépasse 15°. Deux hypothèses sous-tendent cette étude: 1) les plants des différentes classes de gauchissement possèdent tous une capacité égale de redressement avec le temps, et ce même après lignification et, 2) le potentiel de croissance des plants d'épinette noire très fortement gauchis (>90°) serait inférieur dû à un développement racinaire plus faible et non à cause du gauchissement de la tige.

Une première expérience s'est déroulée à l'Université du Québec à Chicoutimi dans quatre chambres à environnement contrôlé avec des plants 1-0 produits en récipients dans les serres de la Coopérative forestière de Girardville. Les plants ont été initialement sélectionnés selon quatre classes de gauchissement se distinguant par l'angle de la pousse par rapport à la verticale: <15° pour la classe 1; >15° à <45° pour la classe 2; >45° à <90° pour la classe 3; et >90° pour la classe 4. Par la suite, les plants ont été disposés aléatoirement dans quatre systèmes de culture hydroponique, soit un par chambre à environnement contrôlé, et cultivés pendant une période de croissance de 15 semaines. La seconde expérience a eu lieu à l'automne 1991 sur deux sites de reboisement situés en Abitibi afin de vérifier si les potentiels de croissance et de redressement montrés en environnement contrôlé correspondaient à ceux sur le terrain. Les deux sites à l'étude, un sur sol sablonneux et un sur sol organique, ont été reboisés en 1986 avec des plants 1-0 produits en récipients dans les serres des Serres coopératives de Guyenne. Les plants de deux provenances ont été disposés en blocs aléatoires complets dans chacun des sites. Ils ont été regroupés en trois classes d'angle: classe <15°; classe >15° à <90°; et classe >90°.

La croissance des plants a été évaluée pour les deux expériences à l'aide des biomasses sèches des tiges et des racines, de la longueur de la tige, du diamètre de l'hypocotyle et des rapports biomasse sèche caulinaire/racinaire et hauteur/diamètre. La capacité de croissance racinaire a également permis d'évaluer les plants de l'expérience en environnement contrôlé. La croissance des plants s'est avérée non significativement différente entre les différentes classes de gauchissement dans les deux expériences. Par contre, elle s'est avérée significativement différente entre les sites à l'étude dans la seconde expérience.

Des mesures quantitatives et qualitatives du système racinaire ont permis de mieux préciser la croissance des plants des deux expériences. En environnement contrôlé, les plants des différentes classes de gauchissement n'ont montré aucune différence dans leur développement racinaire. Dans les systèmes de culture hydroponique, les principales racines latérales des plants se sont majoritairement développées dans le tiers supérieur du système racinaire. Sur le terrain, le système racinaire s'est développé différemment entre les sites plutôt qu'entre les plants des différentes classes de gauchissement. Dans le site organique, un nouveau système racinaire s'est établi en surface au-dessus des premières racines alors que le système racinaire développé en récipient a été conservé dans le site sablonneux.

La tige de tous les plants continue de bouger après lignification, la résultante étant le plus souvent un redressement. L'expérience en environnement contrôlé a montré que les plants des classes 3 et 4 améliorent leur angle de gauchissement initial plus rapidement que ceux de la classe 2, la plupart d'entre eux atteignant la classe 2 après 15 semaines de culture hydroponique. Les plants des deux sites à l'étude ayant eu un gauchissement initial >15° se sont redressés, la plupart se retrouvant dans la classe <15°. Toutefois le facteur site a influencé le redressement de l'angle de la tige. Les plants du site organique ont présenté un meilleur taux de correction d'angle de la pousse de 1èr6 année que ceux du site sablonneux. De plus, les résultats de cette étude ont démontré que l'angle de la pousse de lère année n'influence pas l'expression du gauchissement chez les pousses annuelles subséquentes.

Les présentes données indiquent que le gauchissement de la tige de l'épinette noire a peu d'influence sur la croissance des plants en plantation comparativement aux facteurs environnementaux des sites. De plus, le développement racinaire plus faible des plants très fortement gauchis n'a pas influencé leur croissance ultérieure. Les résultats de cette étude indiquent que le gauchissement n'est sûrement pas le critère de classification le plus important pour estimer la croissance à long terme d'une population de plants.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1993
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:70
ISBN:1412304741
Identifiant unique:10.1522/1480709
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lord, Daniel
Mots-clés:Épinette noire--Semis--Plantation, Tiges--Anomalies--Croissance, Éthylène, Anaérobiose, Racines (Botanique), Black spruce--Sowing--Planting, Stems (Botany)--Abnormalities--Growth, Ethylene, Anaerobiosis, Roots (Botany), BIOLOGIE, CROISSANCE, EPINETTE, GAUCHISSEMENT, MARIANA, NOIR, PHYSIOLOGIE, PICEA, PLANT, PRODUCTION, RACINE, REDRESSEMENT, THESE, VEGETAL
Déposé le:01 janv. 1993 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 14:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630