LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Analyse des huiles essentielles de l'algue brune fucus vesiculosus de la Côte Nord du Saint-Laurent

Cheseaux Clarisse. (1988). Analyse des huiles essentielles de l'algue brune fucus vesiculosus de la Côte Nord du Saint-Laurent. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

L'extraction de l'huile essentielle de Fucus vesiculosus, algue brune commune sur les bords du Saint-Laurent, a été effectuée par une technique de distillation à la vapeur appelée hydrodiffusion. L'isolation des substances volatiles présentes dans cette huile a été faite par chromatographie en phase gazeuse sur colonne capillaire, et l'identification des composés majeurs a été obtenue principalement par une analyse complémentaire de spectrométrie de masse.

L'analyse qualitative de l'huile essentielle de Fucus vesiculosus a permis d'identifier plusieurs composés dont:

- trois nor-caroténoïdes, le B-ionone, le B-cyclocitral et le dihydroactinidiolide déjà isolés de l'algue rouge Porphyra tenera

- un hydrocarbure insaturé, l'hénéicosahexaène (C21:6) déjà extrait par solvant organique de plusieurs algues brunes

- des acides gras saturés C12, Cl3, C14, C15, Cl6, Cl8 et C19 avec une prépondérance des acides gras C14 et C16 respectivement l'acide myristique et l'acide palmitique qui représentent plus de la moitié des constituants révélés par l'analyse en chromatographie en phase gazeuse de l'huile essentielle de Fucus vesiculosus.

La variation saisonnière des composés majeurs identifiés a été estimée sur une période de plus d'une année, d'octobre 1986 à mai 1988, en excluant les mois d'hiver. Les acides gras saturés semblent suivre une variation parallèle à celle de la croissance du thalle de l'algue, taux minimum au printemps pour augmenter jusqu'à l'été. L'hénéicosahexaène suit une variation inverse, taux maximum au printemps pour diminuer jusqu'à l'été. Le taux élevé de cet hydrocarbure semble associé au temps et à la partie où la division cellulaire est rapide. Cette hypothèse a été renforcée par la présence plus élevée de ce composé dans les jeunes pousses, plutôt que dans les autres parties de l'algue.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1988
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en productivité aquatique
Nombre de pages:115
ISBN:1412301858
Identifiant unique:10.1522/1445639
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Chimie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Garneau, François-Xavier
Mots-clés:Fucus vesiculosus--Québec (Province)--Saint-Laurent, Golfe du, Huiles essentielles--Analyse, Fucus vesiculosus--Quebec (Province)--Saint Lawrence, Gulf of, Essences and essential oils--Analysis, THESE, ALGUE, ANALYSE, BRUN, CHIMIE, ESSENTIEL, FUCUS, HUILE, METHODE, TECHNIQUE, VESICULOSIS
Déposé le:01 janv. 1988 12:34
Dernière modification:17 déc. 2012 21:01
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630