LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

De la fédération territoriale à la fédération multinationale : pour une reconnaissance des nations minoritaires au Canada

Primeau Kate. (2009). De la fédération territoriale à la fédération multinationale : pour une reconnaissance des nations minoritaires au Canada. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
6MB

Résumé

Les bases normatives du principe fédéraliste offrent un cadre souple et adaptable à différents types de régimes politiques, mais offrent surtout un cadre pouvant répondre aux impératifs de stabilité et de légitimité de plusieurs États-nations, tel que le Canada. Le fédéralisme permet, entre autres, d'établir un régime s'appuyant sur l'équilibre entre le besoin de diversité et le besoin d'unité, besoins qui doivent être satisfaits afin d'assurer la stabilité du pays. Cependant, les principes normatifs du fédéralisme ont été délaisses au profit de la consolidation de l'unité pancanadienne, niant la diversité profonde, principe cher à la nation québécoise. Ainsi, au Canada, depuis 1867, les structures fédérales ont plutôt servi à une entreprise de construction nationale par et pour la majorité canadienne-anglaise, au détriment des différents groupes minoritaires qui habitent sur ce même territoire.

L'objectif principal de ce mémoire est de démontrer que si le fédéralisme est apte à fonder une organisation stable et légitime du point de vue des différentes nations qui cohabitent sur le territoire étatique du Canada, la majorité canadienne-anglaise persiste à nier la conception multinationale du pays.

Puisque le nationalisme majoritaire canadien semble très peu ouvert à l'idée de s'assumer comme tel (en tant que nation majoritaire), l'application d'une réelle politique de la reconnaissance mutuelle au sein d'une fédération multinationale canadienne semble illusoire. En fait, cette majorité défend toujours l'idée que la fédération canadienne repose sur un découpage territorial et sur un principe de la citoyenneté indifférenciée (homogène). Cette vision écarte les diverses représentations qu'ont d'eux-mêmes les peuples minoritaires. Pour le Québec, qui veut être reconnu comme une nation sociopolitique à l'intérieur d'une fédération multinationale, le Canada constitue par conséquent une fédération illégitime, valorisant la diffusion des valeurs de la majorité plutôt que de favoriser l'équilibre entre les principes d'unité et de diversité. La négation de la nation québécoise et des peuples autochtones constitue cependant un élément majeur de l'instabilité politique du pays. De ce fait, le Canada aurait tout avantage à adhérer aux principes de la fédération multinationale pour assurer l'avenir du pays.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2009
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études et interventions régionales
Nombre de pages:137
ISBN:9781412315586
Identifiant unique:10.1522/030105646
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Histoire
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Sciences politiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Nootens, Geneviève
Mots-clés:Fédéralisme--Canada, Reconstruction d'une nation, Stabilité politique, Légitimité des gouvernements, Principe des nationalités, Multiculturalisme--Canada, Nationalisme--Québec (Province), Federalism--Canada, Nation-building, Political stability, Legitimacy of governments, Nationalities, Principle of, Multiculturalism--Canada, Nationalism--Québec (Province)
Déposé le:01 janv. 2009 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:37
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630