LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les verbes défectifs russes à la lumière des néologismes informatiques en russe et en ukrainien

Kulinich Olena. (2010). Les verbes défectifs russes à la lumière des néologismes informatiques en russe et en ukrainien. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Ce travail amène à l'attention des chercheurs de nouveaux cas de verbes défectifs du russe qui mettent en doute les explications lexicales de ce phénomène proposées par certains chercheurs (Daland et al. 2007, Baerman 2007, 2008). En russe, le phénomène consiste en l'absence de forme de la lre personne du singulier au non-passé. Notre étude des néologismes informatiques, apparus en russe et en ukrainien dans le langage des utilisateurs d'ordinateurs dans les années 80-90, indique que la défectivité est productive en russe, et qu'il faut donc chercher des raisons grammaticales synchroniques de cette défectivité.

La défectivité pose un problème particulier pour les théories morphologiques (Albright 2003, Baronian 2009), mais les analyses particulières se divisent en deux camps. Le premier ne voit comme pertinent aucun des facteurs pouvant jouer un rôle synchronique, tels que l'évitement de l'homophonie, la compétition entre deux modèles morphologiques ou des raisons sémantiques (Daland et al. 2007, Baerman 2008). Dans le cas du russe, comme tous les verbes attestés comme étant défectifs dans la langue standard appartiennent à la 2e conjugaison et comme ils sont associés à un changement phonologique ancien, c'est-à dire que leurs radicaux se terminent par mie consonne coronale qui subit la palatalisation dans la forme en question, il semble, pour ces chercheurs, qu'il faille chercher la motivation de ce phénomène uniquement dans l'histoire de la langue et qu'il s'agit donc d'un vestige lexicalisé. Cependant, dans les langues autres que le russe, un deuxième camp de chercheurs a trouvé avec succès des conditions synchroniques expliquant certains aspects de la défectivité (e.g. Baronian 2005, 2009 pour le français, Albright 2003 pour l'espagnol).

La présente étude explore les verbes néologiques en russe et en ukrainien (les deux langues étant parentes) afin de trouver un éclairage nouveau au problème des verbes défectifs russes. Le corpus est constitué de verbes néologiques "informatiques" en russe et en ukrainien. Un test de production visant à catégoriser ces verbes parmi les verbes traditionnellement défectifs, les rares et les fréquents fut proposé à 44 participants (23 locuteurs natifs du russe et 21 locuteurs natifs de l'ukrainien). Les résultats nous permettent de conclure à la productivité de la défectivité en russe dont la principale caractéristique semble être une forte compétition entre les deux choix qu'offre une alternance niorphophonologique. Cependant, à titre comparatif, les résultats de notre analyse indiquent que la défectivité des verbes en ukrainien est un phénomène très limité. Nous discutons également des facteurs synchroniques pouvant motiver cette défectivité, dont la fragmentation des paradigmes nous semble la plus plausible.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2010
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en linguistique
Nombre de pages:86
ISBN:9781412317153
Identifiant unique:10.1522/030166685
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Linguistique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en linguistique et en langues modernes
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Baronian, Luc
Déposé le:01 janv. 2010 12:34
Dernière modification:17 déc. 2012 20:56
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630