LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La promotion territoriale, levier de l'attractivité économique : les cas de Lyon (France), Saguenay (Québec) et Mbour (Sénégal)

Diallo Ibrahima. (2012). La promotion territoriale, levier de l'attractivité économique : les cas de Lyon (France), Saguenay (Québec) et Mbour (Sénégal). Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
8MB

Résumé

Dans ce travail, nous avons mis en lumière la relation existant entre l'effort de promotion territoriale et Pattractivité du territoire au sein des agglomérations de Lyon (France), de Mbour (Sénégal) et de Saguenay (Québec) au cours de la période de 1977-1979 à 2007-2009. Nous avons aussi montré l'effet d'une démarche plus offensive de promotion d'un territoire sur sa dynamique de développement. Dans un deuxième temps, nous avons mis en évidence ce lien à travers les perceptions des entités ciblées par les politiques de promotion territoriale et qui sont retrouvées sur les sites à savoir les nouveaux résidents, les touristes et les investisseurs étrangers.

Afin d'améliorer la compréhension que nous avons de la capacité des autorités locales ou des agences de développement local à régler ou, à tout le moins, corriger en partie le problème de l'attractivité économique de leurs territoires respectifs, notre questionnement a été de découvrir la pertinence des politiques de promotion visant à améliorer la dynamique de développement territorial.

Dans cette thèse, les terrains de recherche sont les agglomérations de Lyon (France), de Saguenay (Québec) et de Mbour (Sénégal). Ils se ressemblent de par leur préoccupation commune pour l'attractivité territoriale, la création d'agences ayant pour but de promouvoir le territoire, la pluralité des entités ciblées et leurs niveaux d'enclavement (en ce qui concerne les deux derniers). La raison de leurs choix est ainsi moins justifiée par des similitudes liées aux caractéristiques physiques de ces endroits que celle du projet d'attractivité territoriale qu'ils partagent.

L'orientation de ce travail est inspirée par l'absence d'études empiriques régionales axées sur des données réelles de terrain qui reposent sur des performances en termes d'attractivité du territoire (attractivité aval). L'application au niveau empirique du modèle de réponse de Heller (1975) par Morisset (2003) à partir de statistiques d'agences de promotion nationales prouvant le lien entre l'effort de promotion territoriale et l'attractivité a aussi été pour nous une source d'inspiration.

Les informations permettant notre analyse sont présentées en deux groupes. Le premier concerne les données primaires tirées d'enquêtes auprès des cibles que sont principalement les investisseurs étrangers, les touristes et les nouveaux résidents. Le second a pour objet les informations secondaires colligées à partir des bases de données des agences de promotion ou des banques de données existantes à propos des villes étudiées, puisque nous avons voulu étendre nos estimations sur une période assez significative.

À la suite d'études empiriques, nous concluons que les agglomérations de Lyon, de Saguenay et de Mbour utilisent des stratégies différentes de développement de leur localité qui son tributaires de leur politique de promotion territoriale. D'après le modèle d'analyse chronologique, nous démontrons grâce aux données primaires, qu'il existe une plus grande sensibilité des cibles à Lyon et à Saguenay que Mbour. Cependant, à Saguenay, le choix du site d'implantation n'est pas forcément lié à la perception des cibles de la promotion territoriale. À ce chapitre, l'agglomération de Mbour se démarque par une insensibilité à la promotion territoriale perçue. De plus, nous démontrons, grâce aux analyses faites à l'aide des données secondaires, qu'autant à Lyon et qu'à Saguenay, la sensibilité entre les deux variables précitées est réelle et ce, tout au cours de la période des trente années observés.

En conséquence de l'observation des résultats dont le résumé précède, des recommandations sont livrées et s'articulent essentiellement autour de deux thèmes : d'une part, la nécessité pour les autorités de l'agglomération de Saguenay et de Mbour, d'insister sur l'offre territoriale et, d'autre part, le fait que les autorités de Mbour doivent accentuer davantage la promotion proprement dite. L'agglomération qui présente la plus grande sensibilité relative de la plupart des modèles d'évaluation devrait, à la suite de ces observations, être confortée par cette démarche plus offensive.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2012
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en développement régional
Nombre de pages:352
ISBN:9781412319003
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en développement régional
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Proulx, Marc-Urbain
Mots-clés:ATTRACTIVITE, DEVELOPPEMENT, ECONOMIE, FRANCE, SAGUENAY, SENEGAL
Déposé le:06 juin 2014 08:25
Dernière modification:06 juin 2014 12:25
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630