LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Intégration des dimensions du développement territorial durable et influence urbaine dans les municipalités rurales de deux régions du Québec

Simard Jean-Guillaume. (2013). Intégration des dimensions du développement territorial durable et influence urbaine dans les municipalités rurales de deux régions du Québec. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
9MB

Résumé

Des phénomènes observés à l'échelle planétaire telles la métropolisation et la mondialisation bouleversent radicalement l'ordre économique et, avec eux, les modes d'occupation des territoires. D'un côté, la population urbaine ne cesse d'augmenter : sous l'influence de mécanismes économiques telles les hausses de productivité et les économies d'échelles et d'agglomération, nous assistons à des mouvements de concentration de la production et de délocalisation d'entreprises qui favorisent les centres urbains. De l'autre/la population rurale ne cesse de décroître et de s'éparpiller sur un territoire de plus en plus vaste en raison, entre autres, de la baisse de la part des emplois associés au secteur primaire et de la tertiarisation des économies régionales. De plus, de nouvelles réalités caractérisent maintenant la ruralité, notamment l'importance accrue que revêt la dimension environnementale sur les dynamiques d'occupation du territoire. La ruralité évolue et ne peut désormais plus être considérée comme un bloc monolithique (Pezini, 2001). Le défi réside donc, en regard des forces économiques et démographiques qui modèlent la ruralité, à comprendre les tendances ainsi que les dynamiques qui l'animent.

À travers la recherche doctorale, l'objectif était de s'intéresser à la ruralité comme un objet d'étude à part entière et ainsi dépasser la dualité rurale/urbaine qui polarise encore énormément l'attention lorsque vient le temps de l'analyser. Toutefois, il serait utopique d'étudier celle-ci sans porter également un regard à la place qu'occupent les centres urbains dans les dynamiques de structuration des territoires ruraux. Le phénomène de métropolisation actuellement à l'oeuvre et observable à l'échelle de la planète renforce l'effet de polarisation qu'exercent les centres urbains sur leur périphérie. Ce phénomène est caractérisé par la concentration des emplois, des services et de la population dans les centres urbains et leur proche périphérie et la diminution des emplois dans les secteurs économiques liés à l'exploitation des ressources naturelles. Ce faisant, ce mouvement des activités économiques et de la population vers les centres urbains participe, dans différentes mesures, à la création de disparités au sein même des territoires ruraux.

En regard de ces éléments, la recherche explore et documente les disparités qui caractérisent les territoires ruraux ainsi que le rôle des centres urbains dans la dynamique de ces disparités, et ce, dans une perspective de développement territorial durable. La démarche méthodologique se fonde sur plusieurs outils méthodologiques complémentaires qui permettent de mieux contextualiser les résultats de la recherche. Une recherche documentaire a été faite afin de dresser un portrait historique de la structuration des territoires régionaux à l'étude et ainsi contextualiser les statistiques obtenues par l'analyse. Également, une analyse statistique a été réalisée afin de mesurer l'interaction des dimensions constitutives des territoires et les disparités qu'elle permet de révéler. Et enfin, une analyse cartographique a été nécessaire afin de mesurer l'influence urbaine sur les territoires ruraux.

De nombreuses conclusions ressortent de la recherche. D'abord, les résultats indiquent un lien entre la dévitalisation économique et sociale et une qualité de l'environnement moindre. Ainsi, l'implantation des sites d'enfouissement des déchets reste le lot de municipalités les plus désavantagées aux niveaux économique et social. Ensuite, la recherche nuance le rôle des centres urbains dans le processus de développement de leur périphérie. Ainsi, les municipalités rurales les plus avantagées ne se concentrent pas aux abords des centres urbains, mais bien dans des endroits plus éloignés qui présentent des aménités naturelles. Même si la présence de centres urbains influence dans une certaine mesure les variables économiques des municipalités situées à proximité, cette toute-puissance des centres urbains dans la dynamique de développement des municipalités rurales limitrophes ne se vérifie pas.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2013
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en développement régional
Nombre de pages:283
ISBN:9781412319775
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en développement régional
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Gagnon, Christiane
Déposé le:06 juin 2014 08:26
Dernière modification:06 juin 2014 12:26
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630