LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Calculs de l’IQS et du volume marchand à 40 ans d’une plantation expérimentale de pins gris : comparaisons entre les plants de très petites dimensions et conventionnels

Walsh Denis et Lord Daniel. (2015). Calculs de l’IQS et du volume marchand à 40 ans d’une plantation expérimentale de pins gris : comparaisons entre les plants de très petites dimensions et conventionnels. Laboratoire d’écologie végétale et animale.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Des plants de pin gris de très petites dimensions (PTPD) ont été cultivés dans des récipients de 126 cavités dont les alvéoles contiennent 25 cm3 de substrat afin de réduire les coûts de production en pépinière, ainsi que lors du transport et de la plantation. Il est possible de produire 1 658 plants par mètre carré avec ce type de récipient comparativement à seulement 852 avec le plus petit récipient conventionnel de 67 cavités de 50 cm-3. Ces lots ont été reboisés en 2003 sur une terrasse fluvioglaciaire xérique située à 128 km au nord du Lac-Saint-Jean. Le dispositif expérimental est formé de cinq blocs aléatoires complets comprenant deux facteurs : le type de plants (126-25, 67-50) et la date de plantation (mai, juin, juillet, août, septembre). Ce rapport présente les résultats des mesures de croissance recueillies entre 2003 et 2009, ainsi que les mesures sur les arbres dominants en 2014 dans le but de calculer les IQS et prédire le volume marchand à 40 ans. Le taux de survie après sept ans en plantation est supérieur à 96 % pour l’ensemble des plants, sauf pour la plantation de mai en 126-25 où le taux de survie était de 75 %. Les arbres dominants des parcelles reboisées en 126-25 sont plus petits de 12 cm après 12 ans en plantation. Par contre, le DHP et le volume de la tige ne diffèrent pas de ceux des lots 67-50 au point de vue statistique. Cette différence de hauteur s’explique par la moins bonne performance de la plantation de mai qui a été affectée par un gel tardif. Selon nos estimations, le volume marchand devrait atteindre 190 m3.ha-1 à 40 ans, ce qui fait de la plantation du Km-128 une des meilleures plantations de pin gris en forêt boréale (33% supérieur) au point de vue du rendement forestier. L’amélioration ces dernières années des méthodes culturales du pin gris dans le récipient 113-25 permettent d’obtenir des plants mieux acclimatés lors de la plantation, pouvant ainsi être reboisés sans danger au printemps, ce qui n’était pas le cas lorsque le dispositif Km-128 a été mis en places en 2003.

SUMMARY

To reduce the costs of production in nursery, transport and planting, jack pine mini-seedlings were grown in 126 cavities containers (25 cm3). It is possible to produce 1658 plants per square meter in this type of container compared to only 852 for 67-50 (50 cm3) container. These lots were planted in 2003 on a glaciofluvial xeric terrace located 128 km north of Lac-Saint-Jean. The experimental design was a randomized complete block design combining two factors: the type of plants (126-25, 67-50) and the date of planting (May, June, July, August, September). This report presents the results of growth measurements collected between 2003 and 2009 as well as the measures on dominant trees taken in 2014, in order to calculate the SI and predict the merchantable volume 40 years after plantation. After seven years in plantation, the overall survival rate is greater than 96 %, except for the 126-25 in the may plantation, where survival rate was 75 % after a summer frost that occurred shortly after planting. Dominant trees from the 126-25 lots are smaller than lots 67-50 by 12 cm, even after 12 years in a plantation. The DHB and the stem volume, however, do not differ between the two at a statistical point of view. This height difference is explained by the poor performance of the may plantation which was affected by a late frost. The merchantable volume is expected to reach 190 m3.ha-1 at 40 years, ranging this plantation among one of the best jack pine plantations (33 % above) in the boreal forest of Quebec. Improvement of the Jack Pine cultivation methods in the 113-25 container during the recent years will result in better acclimated plants for early spring plantations, which was not the case in 2003 when the Km-128 project was initiated.

Type de document:Rapport
Date:Septembre 2015
Nombre de pages:27
Organisation:Laboratoire d’écologie végétale et animale
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Modules des sciences fondamentales
Mots-clés:récipient, 126-25, 67-50, plant de très petites dimensions, mini-plant, PTPD, reboisement, pin gris, Pinus banksiana, forêt boréale, container, mini-seedling, plantation, jack pine, Pinus banksiana, boreal forest
Déposé le:06 oct. 2015 21:32
Dernière modification:06 oct. 2015 21:32
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630