LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Expansion postcoloniale du tremble (Populus tremuloides) dans le bassin de la rivière York, en Gaspésie

Fortin Sylvain. (2008). Expansion postcoloniale du tremble (Populus tremuloides) dans le bassin de la rivière York, en Gaspésie. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
7MB

Résumé

Le tremble (Populus tremuloides) est un élément dominant du paysage actuel du bassin de la rivière York, en Gaspésie. Cependant, des rapports d'explorateurs de la fin du XIXe siècle ne mentionnent pas sa présence dans leur description du paysage forestier de l'époque. À partir de l'hypothèse que l'espèce est plus présente dans le bassin de la rivière York depuis la colonisation européenne du territoire, des recherches ont été entreprises afin de documenter l'expansion postcoîoniale du tremble. Son comportement après diverses perturbations a été examiné de même que les facteurs qui permettent ou favorisent son expansion. Le sol de plusieurs tremblaies a été fouillé afin de retrouver des macrorestes qui permettraient de caractériser l'évolution du site en termes d'espèces arborescentes présentes. Une méthode originale pour distinguer les trembles installés par semis de ceux installés par drageons a été appliquée dans des jeunes tremblaies. De plus, le contexte historique de perturbations a été examiné. Il ressort des résultats que la majorité des tremblaies actuelles sont installées sur des sites jadis occupés par des conifères. Le tremble se développe par drageonnement après tout type de perturbation sur les sites où il est présent. De plus, il peut coloniser de nouveaux sites par graines lorsque le sol minéral est exposé. Le contexte régional de perturbations a changé de manière importante après la colonisation en raison de l'ajout de perturbations anthropiques récurrentes majeures. On ne retrouve pas d'indices nets de remplacement du tremble par d'autres espèces sur le territoire. Toutes les données convergent vers la démonstration que le tremble est une espèce dont la présence sur le territoire s'étend actuellement. L'applicabilité du concept de la succession végétale, au tremble, est réexaminée. Les résultats montrent que ses caractéristiques autécologiques en font une espèce capable de prendre de l'expansion après perturbations. De plus, en raison de la modification postcoloniale du contexte de perturbations qui lui est favorable, le statut du tremble semble davantage en être un d'espèce en expansion plutôt que d'espèce de transition.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2008
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en sciences de l'environnement
Nombre de pages:103
ISBN:9781412315173
Identifiant unique:10.1522/030078505
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Gagnon, Réjean
Mots-clés:Peuplier faux-tremble, Végétation--Dynamique--Gaspésie (Québec), Populus tremuloides, Vegetation dynamics--Gaspé Peninsula (Québec), RESINTUQ, POPULUS, TREMULOIDES, PEUPLIER, FAUX-TREMBLE, POPULATION, ABONDANCE, EXPANSION, GASPESIE, RIVIERE, YORK, HISTOIRE, COLONISATION, PERTURBATION, REMPLACEMENT, ESPECE
Déposé le:01 janv. 2008 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630