LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Violences sexuelles en milieu universitaire au Québec : rapport de recherche de l’enquête ESSIMU

Bergeron Manon, Hébert Martine, Ricci Sandrine, Goyer Marie-France, Duhamel Nathalie, Kurtzman Lyne, Auclair Isabelle, Clennet-Sirois Laurence, Daigneault Isabelle, Damant Dominique, Demers Stéphanie, Dion Jacinthe, Lavoie Francine, Paquette Geneviève et Parent Sylvie. (2016). Violences sexuelles en milieu universitaire au Québec : rapport de recherche de l’enquête ESSIMU. Réseau québécois en études féministes (RéQEF), Programme d’aide financière à la recherche et à la création de l’UQAM (volet Service aux collectivités), Condition féminine Canada.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
990kB

Résumé

Cette recherche, intitulée « Enquête Sexualité, Sécurité et Interactions en Milieu Universitaire(ESSIMU) : Ce qu’en disent étudiant.es, enseignant.es et employé.es », a permis d’établir un portrait des violences sexuelles se déroulant en contexte universitaire au Québec. Cette enquête d’envergure provinciale regroupe 12 chercheures provenant des 6 universités suivantes : Université du Québec à Montréal, Université de Montréal, Université Laval, Université de Sherbrooke, Université du Québec en Outaouais et Université du Québec à Chicoutimi. L’équipe interdisciplinaire et interuniversitaire compte également le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et le Service aux collectivités de l’UQAM. Afin de documenter les situations de violence sexuelle vécues en milieu universitaire (VSMU), l’équipe ESSIMU a réalisé en 2016 une vaste étude auprès de 9 284 répondant.es dans 6 universités québécoises francophones. Le questionnaire, administré en ligne, a permis de rendre compte d’un large éventail de manifestations de violence sexuelle vécues par l’ensemble de la communauté universitaire (étudiant ou travaillant à l’université). La mesure de victimisation distinguait le harcèlement sexuel (comportements verbaux et non verbaux qui traduisent des attitudes insultantes, hostiles et dégradantes), les comportements sexuels non désirés (comportements verbaux et non verbaux à caractère sexuel, offensants, non désirés ou non réciproques, incluant la tentative de viol et l’agression sexuelle) et la coercition sexuelle (chantage en retour de récompenses).

Type de document:Rapport
Date:Décembre 2016
Nombre de pages:99
Organisation:Réseau québécois en études féministes (RéQEF), Programme d’aide financière à la recherche et à la création de l’UQAM (volet Service aux collectivités), Condition féminine Canada
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences de la santé
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Module de psychologie
Mots-clés:violences sexuelles, milieu universitaire, universités, agressions sexuelles, communauté universitaire, harcèlement sexuel, comportements sexuels non désirés.
Déposé le:05 avr. 2017 22:10
Dernière modification:05 avr. 2017 22:10
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630