LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Comparaison des communautés d'invertébrés entre des lacs avec et sans omble de fontaine (Salvelinus fontinalis)

Drouin Annick. (2006). Comparaison des communautés d'invertébrés entre des lacs avec et sans omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Suite à la dernière glaciation, certains lacs en tête de bassins versants de la région du Saguenay n'ont naturellement jamais été colonisés par les poissons. Les conditions physico-chimiques de ces lacs sont favorables à la survie des poissons et plusieurs d'entre eux ont déjà été ensemencés avec succès au profit de la pêche sportive. Toutefois, l'influence de cette activité sur l'intégrité biotique et la diversité biologique demeure inconnue. L'absence de poisson au sommet de la chaîne trophique peut influencer l'abondance des organismes, mais aussi la diversité et les assemblages d'espèces. De plus, l'importance des lacs sans poissons au sein de l'écosystème boréal est encore inconnue. Par exemple, les lacs sans poissons pourraient être un élément important impliqué dans la conservation de la population de l'est du Garrot d'Islande (Bucephala islandica) qui a reçu le statut d'espèce préoccupante. Il est possible qu'il y ait compétition entre cet oiseau et le poisson pour les ressources alimentaires.

Notre objectif était de comparer la structure des communautés d'invertébrés entre les lacs avec et sans poissons. Les organismes zooplanctoniques, nectoniques et benthiques ont été échantillonnés dans cinq lacs sans poissons et cinq lacs avec des populations monospécifiques d'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). Les données de la composition en espèces ont été échantillonnées à quatre reprises entre juin et septembre 2003 dans la région du Saguenay. Les données ont été analysées selon une approche univariée (abondance, richesse, indice de diversité de Shannon, équitabilité) et multivariée (PERMANOVA, nMDS). Les lacs sans poissons avaient une plus grande abondance d'organismes zooplanctoniques que les lacs avec poissons. Les assemblages d'espèces d'invertébrés chez les trois communautés étudiées étaient significativement différents entre les lacs avec poissons et les lacs sans poissons. Les résultats observés entre les deux groupes de lacs étaient généralement les mêmes à chacune des périodes d'échantillonnage. L'approche multivariée s'est avérée plus sensible que les indices de diversité communément utilisés pour illustrer la différence des communautés entre les deux types de lacs.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2006
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:95
ISBN:1412313678
Identifiant unique:10.1522/24733140
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Eau et environnement
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Sirois, Pascal
Archambault, Philippe
Mots-clés:Invertébrés aquatiques--Populations--Saguenay, Bassin du (Québec), Lacs--Saguenay, Bassin du (Québec), THESE, INVERTEBRE, COMMUNAUTE, POPULATION, LAC, PRESENCE, ABSENCE, POISSON, SALVELINUS, FONTINALIS, TRUITE, MOUCHETE, OMBLE, FONTAINE
Déposé le:01 janv. 2006 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:33
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630