LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Influence du sexe et de l'appartenance à une structure familiale biparentale ou monoparentale sur la perception de l'environnement social des adolescents du Saguenay-Lac-Saint-Jean âgés de 14 à 18 ans

Gaudreault Karine. (2003). Influence du sexe et de l'appartenance à une structure familiale biparentale ou monoparentale sur la perception de l'environnement social des adolescents du Saguenay-Lac-Saint-Jean âgés de 14 à 18 ans. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Les visées de cette recherche sont de mesurer la perception des adolescents, âgés de 14 à 18 ans, à l'égard des personnes qui composent leur environnement social et qui tiennent les rôles les plus significatifs, tels les personnages de la mère, du père, du meilleur ami de même sexe et de sexe opposé. À partir de ce postulat, sont comparés des éléments quantitatifs de la perception, tels le degré d'importance qu'accordent les adolescents à chacun des personnages précédemment cités, en tenant compte du sexe et de l'appartenance à un type de structure familiale biparentale ou monoparentale, de chacun des participants. À ce propos, les informations recueillies dans la recension des écrits indiquent que les adolescents de familles biparentales ont tendance à entretenir un lien d'attachement plus grand avec leur père que ceux des familles monoparentales. Toutefois, en ce qui concerne la mère, on observe le contraire, étant donné la relation de proximité plus fréquente qui existe entre la mère de famille monoparentale et les adolescents. Concernant le meilleur ami de même sexe, il semble que les adolescents qui ont vécu la séparation des parents tendent à se tourner vers les pairs, ce qui sous-tend qu'ils accordent plus d'importance à ce personnage que les adolescents qui proviennent de familles biparentales. Enfin, pour ce qui est du meilleur ami de sexe opposé, il est davantage apprécié par les adolescents de familles biparentales que par ceux de familles monoparentales. Lorsque le sexe des adolescents est mis en comparaison, les écrits indiquent que les garçons accordent plus d'importance à leur père que les filles, alors que ces dernières, provenant des deux types de structures familiales, accordent plus d'importance à la mère, aux amis de même sexe et de sexe opposé. Par contre, les auteurs n'arrivent pas aux mêmes conclusions à propos de la relation entretenue par la mère de famille monoparentale avec ses adolescents des deux sexes. Ces constats, observés dans la recension des écrits conduisent à des hypothèses qui sont précisées à l'aide de cette recherche. La perception des adolescents des quatre groupes composés de filles et de garçons issus de familles biparentales et monoparentales, est évaluée à l'aide du questionnaire de perception de l'environnement des personnes (PEP). Le questionnaire a été administré à un échantillon de 892 participants, recrutés dans des écoles secondaires de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et subdivisés en quatre groupes où se retrouvent des filles et des garçons issus de familles biparentales et monoparentales. Les résultats obtenus à la suite de l'analyse de variance multi variée indiquent des différences entre les filles et les garçons pour chacun des personnages du PEP, chez des adolescents issus de familles biparentales. Cependant, lorsque les deux structures familiales sont mises en comparaison, une différence statistiquement significative n'a pu être observée qu'avec le personnage du père. Pour ce qui en est des autres personnages, le meilleur ami de même sexe et de sexe opposé, aucune différence significative sur le plan statistique n'est observée entre les groupes. Ceci s'explique en partie par le nombre élevé de participants issus de familles biparentales en comparaison avec le faible nombre de participants provenant de familles monoparentales. Par contre, l'échantillon recueilli pour cette étude, est le reflet de la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui comprend un nombre de familles monoparentales trois fois moins important que celui des familles biparentales.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2003
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en psychologie
Nombre de pages:79
ISBN:1412310679
Identifiant unique:10.1522/17631189
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Fortier, Gabriel
Mots-clés:Adolescents--Attitudes--Famille--Québec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Rôle social--Famille, Teenagers--Attitudes--Family--Quebec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Social role--Family, THESE, INFLUENCE, SEXE, ADOLESCENT, FAMILLE, MONOPARENTAL, BIPARENTAL, RESEAU, SOCIAL, APPARTENANCE, PERCEPTION, ENVIRONNEMENT, SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN, ROLE, PERSONNE, SIGNIFICATIF
Déposé le:01 janv. 2003 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:16
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630