LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les territoires MRC du Québec : deux décennies d'évolution dans la diversité

Jean Natacha. (1999). Les territoires MRC du Québec : deux décennies d'évolution dans la diversité. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
7MB

Résumé

À l'aube du vingtième anniversaire du vote de la Loi 125 sur l'Aménagement et l'Urbanisme qui constitua les territoires MRC du Québec en 1979, nous constatons à quel point l'organisation de ces petites régions a progressé, mais de manière inégale. D'ailleurs, dès leur processus de formation en 1982, les chercheurs Fortin-Parent avaient identifié sept types de MRC. Ces mêmes chercheurs ont alors regroupé ces multiples territoires en deux tendances principales : les entités participationnistes et les entités technocratiques.

Les 96 territoires MRC servent d'abord de cadre à l'aménagement de l'espace québécois. Cependant, en moins de deux décennies, ils sont devenus des aires pertinentes dans la gestion des services publics et collectifs à la population, aux travailleurs et aux organisations. Nos recherches nous ont permis d'isoler la variable création d'organisations. Cet exercice a ainsi exigé le recensement de toutes les organisations publiques, semi-publiques, privées et collectives dont le plan d'action épouse les limites d'un territoire MRC.

Le parallèle que nous avons initié entre l'étude effectuée par Fortin-Parent et la nôtre nous dévoile des constantes très révélatrices. Nous observons que, ce qui distinguait souvent les MRC participationnistes des technocratiques en 1983, sépare toujours les territoires les mieux organisés aujourd'hui de ceux qui négligent davantage leurs activités à cet échelon. D'un côté, les territoires essentiellement ruraux faisant preuve d'un progrès organisationnel notable. De l'autre, les territoires MRC essentiellement urbains, plus ou moins enclins au développement de leurs activités organisationnelles autour de ce palier.

Malgré ces disparités, la construction territoriale des MRC est en plein progrès. A l'heure où l'on parle de décentralisation administrative et de régionalisation des services, les territoires MRC du Québec sont au coeur de tous ces changements. L'arrivée des centres locaux de développement (CLD) au sein de chacun de ces territoires ne peut que confirmer la pertinence d'un tel découpage, ainsi que le rôle majeur des territoires MRC dans la gestion des services publics et collectifs.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1999
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études régionales
Nombre de pages:217
ISBN:141230850X
Identifiant unique:10.1522/11962913
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Histoire
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Administration publique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Proulx, Marc-Urbain
Mots-clés:Municipalités régionales de comté--Évolution, Regional county municipalities--Evolution, THESE, COMTE, DEVELOPPEMENT, EVOLUTION, GESTION, MRC, MUNICIPALITE, PROVINCE, QUEBEC, REGIONAL
Déposé le:01 janv. 1999 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:44
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630