LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Prise de décision en gestion des actifs industriels en tenant compte des risques

Komljenovic Dragan. (2018). Prise de décision en gestion des actifs industriels en tenant compte des risques. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

Les entreprises modernes sont des organisations complexes par leur structure organisationnelle, opérationnelle et le type de gestion. Elles évoluent dans un environnement opérationnel et d’affaires complexe confronté à des incertitudes significatives liées à des facteurs naturels, techniques, technologiques, commerciaux, organisationnels, économiques, financiers, politiques, etc. affectant leur gestion et leurs opérations. L'environnement opérationnel et d’affaires complexe génère également de nouveaux types de risques relativement inconnus il y a quelques décennies (par exemple,la cyber sécurité). Un tel environnement crée aussi des conditions favorables à l'émergence d'événements extrêmes et rares susceptibles de perturber sérieusement la performance des entreprises à court et à long terme. Les pratiques et analyses actuelles négligent généralement de prendre en compte ces types de risques. Les intrants des experts techniques, des planificateurs stratégiques ou des gestionnaires pourraient s’avérer insuffisants ou trop circonscrits pour tenir compte adéquatement de la complexité dans un environnement complexe en constante évolution et à peine prévisible. Cette situation est généralement causée par un manque de connaissances concernant le type et l’envergure des incertitudes, la nature des interconnexions entre les facteurs d’influence, le niveau de complexité, ainsi que notre faible capacité à prédire les événements futurs. La mondialisation et la forte concurrence font partie de l'environnement opérationnel et d’affaires contemporain typique. La capacité des entreprises à créer et à mettre en oeuvre des concepts innovants est déterminante pour répondre aux exigences en matière de compétitivité et pour assurer leur fonctionnement durable et leur développement futur. Au cours des deux dernières décennies, la gestion des actifs (GDA) est devenue une approche répandue parmi les organisations à succès en tant que concept efficace permettant de générer de la valeur à partir des actifs et d'assurer la durabilité de l'entreprise et de ses opérations. La prise de décision est essentielle dans la GDA. Elle est influencée par différents facteurs (stratégiques, techniques/technologiques, économiques, organisationnels, réglementaires/juridiques, sécurité, marchés, concurrence, etc.). La prise de décision adéquate doit tenir compte de la complexité et des facteurs d’influence pertinents pour équilibrer les risques, les opportunités, la performance, les coûts et les bénéfices. Malgré les progrès récents afin de mieux comprendre les défis et développer de nouvelles approches de modélisation, les programmes de gestion d'actifs n'ont pas toujours réussi à éviter des pertes coûteuses ou même des faillites d'organisations causées par divers facteurs économiques ou non techniques discutés ci-dessus qui n’ont pas été compris ou pris en compte adéquatement dans le processus de prise de décision. La pratique montre également qu'une définition inadéquate des rôles et des responsabilités et le manque de communication contribuent également à l'inefficacité de la GDA et de son processus de prise de décision. Le but du présent travail de recherche est de développer une méthodologie de prise de décision en gestion des actifs en tenant compte de la complexité de l’environnement d’affaires et opérationnel. Dans la présente recherche, une méthodologie intégrale de prise de décision en GDA en tenant compte des risques (Risk-Informed Decision-Making – RIDM) en trois étapes a été développée. La GDA est considérée comme un système de systèmes complexes adaptatifs. La recherche a également développé la méthode de caractérisation et d'intégration des risques d'événements extrêmes et rares dans le processus décisionnel par l'application de la science de la complexité et de la théorie des valeurs extrêmes. La méthodologie est appliquée et validée avec succès dans le cas de trois industries : minière, nucléaire et une utilité électrique. Elle démontre le potentiel d'une application répandue dans diverses industries lors d’un développement futur.

Modern companies are complex organizations as per their organizational, management and operational structure. They also operate in a complex business and operational environment facing significant uncertainties related to natural, technical, technological, market, organizational, economic, financial, political, etc. influential factors affecting their business, management and operations. The complex business and operational environment also generates new types of risks that were relatively unknown just a few decades ago (e.g. cyber security) and creates favorable conditions for the emerging of extreme and rare events that may seriously disrupt the short and long-term performance of enterprises. Current practices and analyses generally neglect taking into account those risks. Advice and input from technical experts, strategic planners or knowledgeable managers may be insufficient or too narrowly focused to adequately manage the complexity of the systems and structures in a constantly changing and barely predictable environment. It is generally due to a lack of knowledge regarding the type and range of uncertainties, the nature of interconnections, the level of complexity, as well as our low ability to predict future events. Globalization and strong competition are part of a typical contemporary operational and business environment. The ability of enterprises to create and implement innovative concepts is decisive to meet the demands regarding competitiveness, and to ensure their sustainable operations and further development. During the last two decades, Asset Management (AsM) has become prevalent approach among successful organizations as an effective concept allowing delivering value from assets and ensuring the sustainability of the business and its operations. The decision-making is essential in AsM. It is influenced by various factors (strategic, technical/technological, economic, organizational, regulatory/legal, safety, markets, competition, etc.). A sound decision-making ought to take into account relevant factors for balancing risks, opportunities, performance, costs, and benefits. Despite recent progress in better understanding challenges and developing new modeling approaches, asset management programs have not always been successful in avoiding costly losses or even bankruptcies of organizations caused by various economic or non-technical factors discussed above that have not been eitherunderstood or adequately considered and addressed in the decision-making process. Practice also shows that inadequate definition of roles and responsibilities and lack of communication also contribute to the inefficiency of the AsM and its decisionmaking process.The goal of this thesis is to develop an integral asset management decision-making methodology taking into account the complexity of the business and operational environment. A holistic three-step Risk-Informed Decision-Making (RIDM) methodology tailored for AsM considering it as a Complex Adaptive System of Systems (CASoS) has been developed in this research work. The research has also developed the method regarding the integration of risks of extreme and rare events into the RIDM through the application of the complexity science and the extreme value theory. The methodology is successfully applied and validated in the case of three industries: mining, nuclear and electrical utilities. It demonstrates its potential of a large application across various industries through a further development.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:Juin 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en ingénierie
Nombre de pages:260
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Génie > Génie industriel
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Programmes d'études de cycles supérieurs en ingénierie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Abdul-Nour, Georges
Mots-clés:Asset Management, complex adaptative systems, deep uncertainties, extreme and rare events, RIDM, risk analysis, gestion des actifs, système de systèmes complexes adaptatifs, incertitudes, prise de décision en tenant compte des risques, événements extrêmes et rares, risques
Déposé le:05 oct. 2018 08:09
Dernière modification:09 oct. 2018 22:46
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630