LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L’estime de soi sociale et la sensibilité interpersonnelle de l’adolescente comme facteurs d’influence de la consommation de psychotropes selon l’âge et l’importance accordée aux pairs masculins et féminins

Lapierre Kim. (2018). L’estime de soi sociale et la sensibilité interpersonnelle de l’adolescente comme facteurs d’influence de la consommation de psychotropes selon l’âge et l’importance accordée aux pairs masculins et féminins. Essai doctoral, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
5MB

Résumé

La présente étude porte sur l’influence de certains facteurs psychosociaux et psychopathologiques sur le développement et le maintien du comportement de consommation de substances psychotropes (CSP) des adolescentes. L’échantillon est composé de 487 adolescentes âgées entre 12 et 17 ans (moyenne de 14,01 ans, écart-type de 1,52) et fréquentant sept écoles secondaires du réseau public dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les variables à l’étude sont 1) la catégorie de CSP selon la Grille de dépistage de consommation problématique d’alcool et de drogues chez les adolescents et adolescentes (DEP-ADO), 2) le niveau d’estime de soi sociale (ESS) selon l’Inventaire d’estime de soi sociale (IESS), 3) le niveau de sensibilité interpersonnelle (SI) selon le Symptom Checklist-90-Revised (SCL-90-R), 4) l’importance accordée aux pairs masculins et féminins (IAP-m et l’IAP-f) selon le Questionnaire de la Perception de l’environnement des personnes (PEP) et 5) l’âge. Cette recherche s’inscrit dans une plus vaste étude menée par Fortier, Dubé& Bouchard (2012) portant sur la CSP des adolescents. Des analyses de régression logistique multinomiale ont été appliquées aux données. L’objectif visé est de mesurer l’influence de facteurs psychologiques et psychopathologiques sur l’appartenance à l’une des trois catégories de consommation (1. Abstinent, 2. Non-problématique, 3. Problématique), considérant l’importance plus ou moins grande qu’accorde l’adolescente à sa meilleure amie (modèle 1) ou son meilleur ami (modèle 2). Le premier modèle (avec l’amie) explique 41,2% de la variabilité et le second modèle (avec l’ami) explique 41,9% de la variabilité. Il s’agit d’un niveau d’ajustement statistiquement satisfaisant. Les résultats suggèrent que l’âge, le niveau de SI, ainsi que l’IAP féminin et masculin et l’ESS influencent significativement l’initiation à la CSP et seraient des indicateurs du développement rapide d’une consommation pathologique suivant l’initiation aux substances psychotropes auprès de certaines adolescentes. Les deux modèles ciblent également l’âge et une SI élevée comme facteurs d’aggravation de la consommation vers un niveau problématique.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Essai doctoral)
Date:Décembre 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en psychologie
Nombre de pages:130
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Sciences de la santé > Sciences médicales > Médecine préventive et communautaire
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Fortier, Gabriel
Dubé, Claude
Mots-clés:adolescente, estime de soi sociale, facteurs de risque, influence des pairs, sensibilité interpersonnelle, substances psychotropes, consommation de psychotropes, toxicomanie chez l'adolescente
Déposé le:24 janv. 2019 08:22
Dernière modification:12 mars 2019 20:29
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630