LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le rôle de l’éducation supérieure dans le soutien à l’innovation : le cas des cégeps en périphérie québécoise

Bouchard Pierre-Luc. (2020). Le rôle de l’éducation supérieure dans le soutien à l’innovation : le cas des cégeps en périphérie québécoise. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

Ce mémoire de maîtrise porte sur le rôle de l’éducation supérieure, en particulier sur le rôle des cégeps dans le soutien à l’innovation. Par une méthodologie inductive utilisant des données quantitatives et qualitatives, tout en s’appuyant sur des préceptes de l’économie fondée sur le savoir, le chercheur examine le cas des cégeps présents en périphérie québécoise. L’objectif recherché est de soulever les différentes façons que ces établissements peuvent soutenir leur territoire en y fertilisant l’innovation. En faisant le portrait de l’offre de formation créditée, des activités de recherche appliquée et du capital humain présent dans les cégeps et leurs centres collégiaux de transferts technologiques (CCTT), des données significatives ont pu être mises en relief afin de mieux témoigner du soutien au territoire, en particulier par l’innovation, que ces derniers ont pu apporter depuis leur création. Les données recueillies démontrent que la stabilité de l’offre de programmes technique, en particulier l’offre d’attestations d’études collégiales (AEC), procure aux cégeps des outils particulièrement pertinents afin de soutenir et de développer le capital humain de la périphérie québécoise. Il en va de même pour les activités de recherche appliquée des CCTT qui sont très présentes en périphérie surtout dans le grand domaine de l’exploitation des ressources naturelles. Ces outils, administrés par les cégeps eux-mêmes, ont été observés par cette étude dans de multiples configurations et à géométrie variable sur le territoire périphérique. L’analyse des données a rendu possible la construction de deux indices, soit l’indice de soutien à l’innovation des cégeps (ISIC) et l’indice de diversification des cégeps (IDC). Quatre catégories de cégeps dans l’exercice de leurs missions ont émergé de ces indices. Par le jeu des comparaisons, ces catégories ont permis d’identifier des possibilités, sous forme de potentiels latents, soit pour une fertilisation accrue de l’innovation sur le territoire, soit en vue de diversifier davantage leur offre de formation. En somme, cette étude est révélatrice de ce que les cégeps font et de ce qu'ils peuvent faire pour soutenir leur territoire dans l’optique où la demande pour un engagement accru en ce sens est de plus en plus sollicité.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études et interventions régionales
Nombre de pages:178
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Administration scolaire
Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Éducation comparée
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Économie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Sciences politiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Proulx, Marc-Urbain
Mots-clés:cégep, collège, économie du savoir, éducation supérieure, innovation, région, périphérie
Déposé le:15 juill. 2020 09:46
Dernière modification:16 juill. 2020 14:05
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630