LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les facteurs qui facilitent et entravent l’intervention auprès des personnes en phase palliative de cancer et qui sont atteintes d’un trouble mental grave : le point de vue des intervenants

Tremblay Alexandra. (2020). Les facteurs qui facilitent et entravent l’intervention auprès des personnes en phase palliative de cancer et qui sont atteintes d’un trouble mental grave : le point de vue des intervenants. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
3MB

Résumé

Ce mémoire explore les différents éléments pouvant faciliter ou nuire aux interventions menées auprès de personnes qui sont à la fois en phase palliative de cancer et atteintes d’un trouble mental grave (CP+TMG). L’intervention auprès de ce type de clientèle est un processus unique mais certains facteurs individuels, environnementaux et liés à l’intervention peuvent jouer de façon positive ou négative sur cette intervention. Les études qui visent à explorer les facteurs qui facilitent et entravent l’intervention des professionnels chez une clientèle ayant un CP+TMG sont peu nombreuses et nous n’en avons pas identifiées au Québec. Cette étude vise plus spécifiquement l’atteinte de deux objectifs : a) identifier les représentations que les professionnels de la santé se font des facteurs individuels, contextuels, sociaux, environnementaux, organisationnels et ceux liés à l’intervention qui facilitent les interventions auprès des personnes ayant un CP+TMG et b) identifier les représentations que les professionnels de la santé se font des facteurs individuels, contextuels, sociaux, environnementaux, organisationnels et ceux liés à l’intervention qui font obstacles aux interventions auprès des personnes ayant un CP+TMG. Afin de répondre à ces objectifs, neuf professionnels oeuvrant dans les secteurs des « soins palliatifs » ou de la « santé mentale » de quatre CLSC ont été recrutés. Ces derniers ont volontairement accepté de participer à une entrevue semi-dirigée d’une durée moyenne de 60 minutes. Les données amassées ont été retranscrites, puis codifiées et analysées à partir du modèle bioécologique (Bronfenbrenner et Morris, 2006). Les résultats de l’étude permettent donc d’identifier les facteurs ontosystémiques, microsystémiques, mésosystémiques, exosystémiques, macrosystémiques et chronosystémiques ayant une influence sur l’intervention auprès de la population ciblée. Parmi les facteurs ayant pour effet de faciliter l’intervention notons notamment : l’implication de l’entourage, la connaissance des politiques, l’expérience et les compétences des chaque intervenant ainsi que la collaboration interprofessionnelle. Du point de vue des facteurs défavorables, la présence de préjugés envers les personnes ayant des CP+TMG, l’organisation des services par problèmes, le manque de formation des intervenants ont été évoqués par les intervenants. Plus que le cancer, le trouble mental, par ses différentes manifestations ou encore la présence de troubles de la personnalité viennent également teinter les interventions. L’identification de ces facteurs, plus particulièrement des difficultés rencontrées lors des interventions menées auprès de ces personnes ayant des troubles concomitants nous permet d’identifier certaines recommandations. Notamment, il apparait important, en raison de la complexité de ces situations de mieux former les intervenants; de même que de favoriser des modalités de collaboration interdisciplinaire, voire intersectorielle.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:216
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bergeron-Leclerc, Christiane
Cherblanc, Jacques
Mots-clés:collaboration, fin de vie, interventions, santé mentale, soins palliatifs, troubles mentaux graves, interdisciplinarité, cancer, préjugés
Déposé le:09 sept. 2020 08:42
Dernière modification:15 sept. 2020 21:08
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630