LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La variabilité intra- et inter-sujets des réactions posturales induites par les vibrations dépend de la durée de stimulation chez des adultes en bonne santé

Kadri Mohamed Abdelhafid, Ngomo Suzy, Lavallière Martin, da Silva Rubens Alexandre et Beaulieu Louis-David. (2019). La variabilité intra- et inter-sujets des réactions posturales induites par les vibrations dépend de la durée de stimulation chez des adultes en bonne santé. Neurophysiologie Clinique, 49, (6), p. 450.

[img] PDF (Résumé du XXVIe congrès annuel de la Société francophone Posture Équilibre Locomotion (SOFPEL)) - Version publiée
Administrateurs seulement

244kB

URL officielle: http://dx.doi.org/doi:10.1016/j.neucli.2019.10.118

Résumé

Introduction : La vibration mécanique tendineuse est utilisée en recherche pour étudier la contribution proprioceptive au contrôle postural. Une fréquence de vibration élevée (ex. 80 Hz) induit de grandes réactions posturales (RP-VB) via l’activation des fuseaux neuromusculaires. Cependant, ces réactions pourraient varier dans le temps et d’un individu à l’autre. L’objectif est d’investiguer l’évolution de la variabilité intra- et inter-sujets des RP-VB dans le temps.

Matériel et méthode : Trente adultes sains (23 F, 7 H) âgés de 24,13 ± 3,95 ont été évalués en contrôle postural (3 essais de 30 s en bipodal, yeux fermés) selon 3 conditions (baseline : 10 s sans vibration, VIB : 10 s de vibration à 80 Hz, POST-VIB : 10 s de retour à la baseline). Deux vibrateurs ont été installés bilatéralement sur le tibial antérieur ou les tendons d’Achille. L’amplitude et la vitesse du centre de pression (COP) dans les axes antéropostérieur/medio-latéral (AP/ML) ont été enregistrées et analysées selon 5 fenêtres incrémentées toutes les 2 s pendant la vibration, alors que la position COP/AP a été analysée chaque 0,5 s.

Résultats : Les paramètres posturaux liées aux RP-VIB présentent un bon niveau de fidélité relative dont le score varie (ICC = 0,40–0,84) dépendamment de la durée de vibration. L’analyse de la position COP/AP révèle une meilleure homogénéité des réactions posturales dans les 2 premières secondes de VIB, mais une plus grande variabilité intra- et inter-sujets dans les 8 s subséquents.

Discussion/conclusion : Ces résultats permettent de mieux comprendre les particularités métrologiques des RP-VIB, et guider leur utilisation future par les cliniciens et chercheurs.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
ISSN:09877053
Volume:49
Numéro:6
Pages:p. 450
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:2019
Identifiant unique:10.1016/j.neucli.2019.10.118
Sujets:Sciences de la santé
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Kinésiologie
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Physiothérapie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études en kinésiologie
Départements et modules > Département des sciences de la santé > Unité d'enseignement en physiothérapie
Mots-clés:vibration tendineuse, contrôle postural, réactions posturales, variabilité intra- et inter-sujets
Informations complémentaires:Le résumé est l'entièreté du document.
Déposé le:21 avr. 2021 22:44
Dernière modification:21 avr. 2021 22:53
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630