LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Évaluation des facteurs qui influencent l’intégration de la spiritualité en intervention chez les travailleurs sociaux du Saguenay-Lac-St-Jean

Gauthier Geneviève. (2021). Évaluation des facteurs qui influencent l’intégration de la spiritualité en intervention chez les travailleurs sociaux du Saguenay-Lac-St-Jean. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

La spiritualité peut avoir plusieurs impacts positifs sur la santé mentale et physique des individus (Koenig, 2008), être un élément central dans le processus de rétablissement (Holloway et Moss, 2010; Lietz et Hodge, 2013) et constituer un important mécanisme d’adaptation face aux difficultés vécues (Oxhandler et Ellor, 2017). Malgré le fait que les liens entre travail social et spiritualité n’ont pas toujours été harmonieux au Canada (Graham et al., 2007) et que son intégration est parfois empreinte d’inconfort (Oxhandler et Pargament, 2014), l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) reconnaît l’importance de la prendre en compte. Or, nous n’avons aucune donnée québécoise à propos de la propension à l’intégrer dans les interventions menées en travail social. Ce mémoire a comme objectif principal d’évaluer les facteurs (c.-à-d. spiritualité/religiosité personnelle, formation, milieu et contexte de pratique, etc.) qui influencent l’intégration de la dimension spirituelle en intervention chez les travailleurs sociaux (TS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pour ce faire, cette étude quantitative de nature descriptive emprunte une méthode non probabiliste à l’aide d’un échantillon de volontaires (N=40). Un questionnaire en ligne comportant une fiche sociodémographique, trois questions pour mesurer la religiosité/spiritualité personnelle et une version adaptée de l’anglais au français de la Religious/Spiritually Integrated Practice Assessment Scale (RSIPAS) (40 items) a été soumis aux participants. Cet outil mesure quatre composantes : le sentiment d’efficacité personnelle, les attitudes, la faisabilité perçue et la fréquence d’intégration. Les données ont été traitées et analysées à partir du logiciel spécialisé Statistical Analysis System (SAS, version 9). Les résultats indiquent que la propension générale à intégrer la spiritualité varie en fonction du contexte d’intervention (p=0.040), où le fait d’oeuvrer en santé mentale est associé à une plus grande intégration qu’en contexte de déficience intellectuelle/physique ou en soutien à domicile. L’importance de la spiritualité (p=0.045) est également une variable significative : plus celle-ci occupe de place dans la vie personnelle du TS, plus celui-ci la considère dans sa pratique professionnelle. Pour le sentiment d’efficacité personnelle, l’âge (p=0.0081) et le nombre d’années de pratique (p=0.0063) sont significatifs, tout comme l’importance de la spiritualité (p=0.0298) et le degré de religiosité (p=0.0028). Quant aux attitudes, elles varient en fonction du genre (p=0.0324) où les femmes ont un score significativement plus élevé que les hommes, et en fonction du milieu de pratique (p=0.0206), où les intervenants en milieu scolaire ont un score significativement plus élevé que ceux oeuvrant au sein d’un organisme communautaire ou dans un centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). La faisabilité perçue est influencée par la formation académique (p=0.0238), où les TS détenant une maîtrise ont un score plus élevé que ceux détenant un baccalauréat. Enfin, la fréquence d’intégration est influencée par le degré de spiritualité (p=0.0426) : plus il est élevé, plus le score obtenu est faible. Ces résultats doivent être interprétés en considérant la principale limite de l’étude, c’est-à-dire le nombre restreint de participants. En dépit de cette considération, ce projet de recherche constitue l’une des seules études utilisant un devis quantitatif pour documenter ce phénomène en contexte québécois. À cet effet, il permet de poser un premier regard sur les facteurs qui influencent la prise en compte de la spiritualité dans les interventions menées en travail social et propose de réfléchir à des moyens de former et de sensibiliser les TS face à cette dimension constitutive de la santé, dans une perspective d’amélioration continue de la qualité des interventions en contexte clinique et dans les milieux de formation académique.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2021
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:146
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bergeron-Leclerc, Christiane
Pilote, Éric
Mots-clés:intervention, spiritualité, travail social, social work, spirituality
Déposé le:24 sept. 2021 13:41
Dernière modification:27 sept. 2021 21:24
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630