Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Recension d’outils pédagogiques pour favoriser l’apprentissage et limiter la médicalisation des comportements des élèves du primaire et du secondaire. [Recension d’outils]

Blackburn Marie-Ève, Fortin Laurence, Fortin Béatrice, Brault Marie-Christine, Dubois-Bouchard Camélia et Beaulieu Guillaume. (2022). Recension d’outils pédagogiques pour favoriser l’apprentissage et limiter la médicalisation des comportements des élèves du primaire et du secondaire. [Recension d’outils].

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
5MB

Résumé

Le processus de médicalisation est très fréquent durant l’enfance. Ce processus réfère au fait de transformer un problème non-médical en un problème qui est défini, compris, expliqué ou traité à l’aide d’un discours psychomédical (Conrad, 2007; Morel 2014). Un des exemples les plus frappants est sans aucun doute la prise en charge médicale des comportements d’hyperactivité, d’impulsivité et d’inattention sous le diagnostic de Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Sans nier les bienfaits que peut avoir ce diagnostic lorsqu’il est bien établi et nécessaire, il reste que les plusieurs recherches scientifiques font état d’un surdiagnostic et d’une trop grande consommation de médicaments associés au trouble. De plus, la présence d’inégalités sociales basées sur le genre, l’âge et le statut socioéconomique rappelle que certains enfants ont plus de risque que d’autres de recevoir le diagnostic et donc que des aspects sociaux entrent en jeux dans le processus de médicalisation. Mis à part le TDAH, la médicalisation peut toucher plusieurs autres comportements et attitudes des enfants, tels que l’opposition, la gêne et les difficultés scolaires. Il est nécessaire de réduire la médicalisation, car elle amène son lot de conséquences négatives autant pour les élèves, que pour les adultes de l’école et pour toute la société. Le présent document a donc été conçu pour rappeler aux intervenants scolaires qu’ils.elles possèdent plusieurs compétences pédagogiques pour agir sur les difficultés et les problèmes, avant de les réfléchir de manière médicale. Ce document a été créé à la suite d’une série d’ateliers de cocréation avec des intervenants scolaires (enseignantes, techniciennes en éducation spécialisée, orthopédagogues, psychologues) visant à les sensibiliser au processus de médicalisation. Ces ateliers (n = 6) se sont tenus sur une période d’un an, d’octobre 2020 à 2021. Le présent document est conçu comme une boite à outils – une sorte d’aide-mémoire - où sont recensées plusieurs stratégies pédagogiques visant à aider les intervenants scolaires à faire face aux comportements moins adaptés à l’apprentissage. L’objectif est que les intervenants scolaires aient sous la main, à un seul endroit, une diversité de trucs pédagogiques pour les aider à consigner ce qui fonctionne ou non pour les élèves avec lesquels ils interagissent. Les différentes stratégies de cette recension sont regroupées selon le problème rencontré (ex. : organisation du temps, agitation, etc.).

Type de document:Matériel non publié (rapport, etc.)
Date:2022
Nombre de pages:112
Sujets:Sciences sociales et humaines
Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation
Sciences de la santé
Département, module, service et unité de recherche:Unités de recherche > Chaire UQAC–Cégep de Jonquière sur la vie et la santé des jeunes (VISAJ)
Unités de recherche > Chaire de recherche du Canada en enfances, médecine et société (CRCEMS)
Mots-clés:médicalisation, TDAH, trouble déficitaire de l'attention, enfance, intervenant scolaire, pédagogie
Déposé le:30 mai 2022 13:59
Dernière modification:01 juin 2022 13:07
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630