Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Faisabilité de l’implantation de services de physiothérapie pour les personnes atteintes d’un cancer à la Clinique universitaire de physiothérapie de l’UQAC

Dubois Maryane. (2022). Faisabilité de l’implantation de services de physiothérapie pour les personnes atteintes d’un cancer à la Clinique universitaire de physiothérapie de l’UQAC. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

La physiothérapie améliore le fonctionnement des personnes atteintes ou survivantes d’un cancer. Cependant, les services de physiothérapie sont très restreints dans la province de Québec, particulièrement dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’ajout d’un Programme de Physiothérapie Personnalisé (PPP) en oncologie à l’offre des services gratuits de la Clinique universitaire de physiothérapie de l’UQAC (CUpht) pourrait améliorer cet accès. Toutefois, la faisabilité de l’implantation de ce programme est inconnue. L’objectif de ce mémoire est de vérifier s’il est faisable d’implanter un PPP loin des centres urbains spécialisés en oncologie. Une étude pré-post a donc été menée à l'aide du cadre de Bowen pour mesurer la faisabilité d'un PPP de 10 semaines. Les domaines de faisabilité utilisés étaient la demande, l'acceptabilité, la mise en oeuvre, l'aspect pratique et l'efficacité limitée. Le PPP s’étendait sur 10 semaines (1-2x/semaine), et visait, par des objectifs mesurables, à réduire les déficiences via des modalités thérapeutiques standards en physiothérapie. Les analyses exploratoires d’efficacité ont été calculées avec les différences minimales détectables et l’intervalle de confiance de 95% pour la douleur, la fatigue, la qualité de vie, la mobilité, la circonférence des membres, le bilan articulaire, le bilan musculaire manuel, la force de préhension, la distance de marche et la qualité du cycle de marche. Trois personnes sur quatre ont terminé l’étude. La raison principale d’arrêt de l’étude découlait de la COVID-19. L’observance aux interventions réalisées sous supervision était de 100% et de 64,6% à domicile. Le taux d’absentéisme était de 5,7%. Une amélioration significative était observée pour la douleur, la capacité fonctionnelle, la force musculaire et la distance de marche. Aucun effet indésirable fut rapporté. Outres les défis imposés par la pandémie, les barrières de l’implantation étaient d’ordre organisationnel. Le PPP en oncologie à la CUpht est sécuritaire, faisable et pourrait améliorer leur état de santé physique.

Physiotherapy is known to improve the functioning of people with cancer or cancer survivors. However, access to physiotherapy services is very limited in the province of Quebec, particularly in the Saguenay-Lac-Saint-Jean region. The addition of a Personalized Physiotherapy Program (PPP) for this clientele to the current offer of free services from the UQAC university physiotherapy clinic (CUpht) could improve this access. However, the feasibility of implementing this program is unknown. The objective of this master is to verify if the implementation of a PPP is feasible in a remote region of Quebec with an aging population. To do so, a pre-post study was conducted using Bowen's framework to measure the feasibility of a 10-week personalized physiotherapy program. Feasibility outcomes focused on demand, acceptability, implementation, practicality, and limited effectiveness. The PPP was 10 weeks in duration (1-2x/week), and aimed, through measurable goals, to reduce impairments via standard physical therapy modalities. Exploratory analyses of the effectiveness of PPP were completed by calculating minimum detectable differences and 95% confidence intervals for pain, fatigue, perceived quality of life, mobility, limb circumference, joint assessment, manual muscular assessment, grip strength, walking distance and gait cycle quality. Three people out of four completed the study. The primary reason for discontinuation of the study was related to COVID-19 restrictions. Compliance for procedures performed under supervision was 100% and 64.6% for those performed at home. The absenteeism rate was 5,7%. At the end of the PPP, significant improvement was observed in pain, functional capacity, muscle strength and walking distance. No adverse effects were reported. In addition to the challenges imposed by the pandemic, the barriers to implementation were organizational. A physiotherapy program offered to oncology clients at CUpht is safe, feasible and could help improve their physical health during medical treatment.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2022
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales
Nombre de pages:131
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Physiothérapie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Oncologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en sciences cliniques et biomédicales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dufresne, Sébastien S.
Da Silva, Rubens
Mots-clés:cancer, oncologie, physiothérapie, réadaptation
Déposé le:20 juill. 2022 08:16
Dernière modification:21 juill. 2022 17:55
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630