Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le vécu de mères d’enfants identifiés comme étant doués

Marceau Janik. (2022). Le vécu de mères d’enfants identifiés comme étant doués. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[thumbnail of Marceau_uqac_0862N_10891.pdf] PDF
1MB

Résumé

Alors que la notion de « talent » réfère à une performance supérieure (Jaffré et al., 2019), la douance peut être définie comme la possession d’habiletés naturelles ou innées (aptitudes) dans un ou plusieurs domaines, qui situe l’individu parmi le 10 % supérieur comparativement aux pairs du même âge (Gagné, 2009). Au fil des siècles, différentes appellations ont été utilisées pour référer à la douance (Nunès et Rivard, 2019; Revol, 2011). Par exemple, les termes « gifted » « surdoué », « précocité intellectuelle », « haut potentiel intellectuel » et celui de « doué » ont été employés à différentes époques (Freiman et Manuel, 2015; Nunès et Rivard, 2019; Revol, 2011). Étant donné l’absence de critères diagnostiques clairs (Bélanger, 2018) et le fait que les études sur la douance aient surtout été menées en contexte scolaire, ce phénomène est sans doute sous-estimé (Subotnik et Arnold, 2000). Or, de nombreuses conséquences psychologiques, sociales et scolaires peuvent affecter les enfants doués (Loureiro et al., 2010; Siaud-Facchin, 2010). Par exemple, selon certains auteurs, une intensité affective (Loureiro et al., 2010; Siaud-Facchin, 2010), des difficultés d’intégration (Loureiro et al., 2010) et des difficultés psychologiques (Peterson, 2009; Siaud-Facchin, 2010) peuvent survenir chez ces enfants. Au plan scolaire, leur parcours peut être marqué par un désintérêt, de l’ennui, un manque de motivation ainsi que des échecs (Siaud-Facchin, 2010). Jusqu’à présent, la majorité des études liées à la douance ont été menées auprès des enfants concernés (Morawska et Sanders, 2009). Ainsi, les répercussions de la douance dans la vie des parents demeurent peu documentées. Ce mémoire porte donc sur le vécu de mères d’enfants identifiés comme étant doués. Il vise trois objectifs, à savoir : (a) documenter les sentiments éprouvés et les réactions vécues par les mères lors de l’identification de la douance chez leur enfant; (b) décrire les conséquences positives et négatives de la douance sur la vie personnelle, conjugale, familiale, sociale et professionnelle des mères; (c) identifier les stratégies d’adaptation utilisées par les mères à la suite de l’identification de la douance chez leur enfant. Pour répondre à ces objectifs, une recherche qualitative, de type exploratoire-descriptive, a été menée auprès de 12 mères d’enfants identifiés comme étant doués. L’ensemble des participantes ont accepté de participer à une entrevue semi-dirigée réalisée à l’aide de la plateforme Zoom, afin de partager leur vécu. Le recrutement a eu lieu en janvier 2021 et les entrevues ont été conduites jusqu’à la mi-mars 2021. Les rencontres ont été menées à l’aide d’un guide d’entrevue portant sur différents thèmes prédéterminés et ont duré en moyenne 88 minutes (minimum : 42 minutes; maximum 159 minutes). Ces entrevues ont fait l’objet d’une retranscription et d’une analyse thématique de contenu à l’aide du modèle conceptuel FAAR (Family Adjustement and Adaptation Response). En ce qui concerne les résultats obtenus, les répondantes rapportent avoir vécu plusieurs émotions différentes à suite de l’annonce de la douance de leur enfant. La majorité d’entre elles ont vécu positivement l’événement, tandis que d’autres ont ressenti de la surprise, de la tristesse, de l’anxiété et de la culpabilité. En ce qui a trait aux conséquences, ce mémoire permet de faire différents constats. Dans leur vie personnelle, certaines mères ont mentionné que la douance avait provoqué de la fatigue, voire de l’épuisement ainsi que du stress et de l’anxiété au quotidien. Pour certaines, un changement de routine et une organisation différente de la vie quotidienne ont été vécus au sein de leur famille. En ce qui concerne la relation avec l’enfant doué, la majorité des mères évoquent ressentir de la pression dans leur rôle parental. Malgré tout, la plupart des répondantes affirment que la douance n’a eu aucun effet sur leur vie de couple. Toutefois, la douance est associée à des coûts financiers importants pour certaines mères, ainsi qu’à un éloignement et une prise de distance avec leurs proches. Une minorité des mères interrogées ont également vécu de mauvaises expériences avec le milieu scolaire, qu’elles attribuent à la douance de leur enfant. Pour faire face à ces conséquences dans différentes facettes de leur vie, les répondantes ont utilisé des stratégies d’adaptation variées afin de mieux composer avec la douance de leur enfant et d’atténuer certains comportements chez ce dernier. Parmi celles-ci, le fait de consulter des ouvrages portant sur la douance ainsi que le développement d’habiletés de communication demeurent les stratégies les plus utilisées par les mères interrogées. En somme, ce mémoire démontre l’importance de soutenir les mères d’enfants identifiés comme étant doués, puisque certaines d’entre-elles doivent composer avec des défis supplémentaires dans leur rôle parental (Deborah, 2006). Il en va de même pour les mères d’enfants doublement exceptionnels, dont chaque diagnostic supplémentaire vient ajouter une part de complexité au vécu des mères (Latz et Adams, 2011). Finalement, cette étude soulève que du travail demeure à faire concernant la démystification de la douance, notamment dans le domaine du travail social, car la majorité des mères interrogées avaient peu de connaissances à ce sujet. Puis, il demeure important d’accompagner ces familles, à tout moment dans le processus d’identification. Même en ayant vécu l’annonce de la douance de façon majoritairement positive, certaines d’entre elles ont tout de même vécu cette situation comme un stress prolongé, ce qui a pu engendrer de la fatigue.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2022
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:164
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bergeron-Leclerc, Christiane
Pouliot, Ève
Mots-clés:douance, double exceptionnalité, giftdness, gifted children, parental experience, twice
Déposé le:31 mai 2022 08:11
Dernière modification:07 juin 2022 18:47
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630