LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La distribution de l'or à la mine Montauban

Côté, Carol. (1989). La distribution de l'or à la mine Montauban. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4Mb

Résumé

Le gisement de Montauban est un gîte polymétallique de Zn-Pb-Cu-Au-Ag encaissé dans des gneiss à quartz-biotite du Supergroupe de Grenville. A proximité du gisement on retrouve des amphibolites à l'intérieur desquelles des structures de coussins ont été observées.

Le gisement a une allure tabulaire avec un noyau de sulfures massifs qui fut exploité pour le zinc et le plomb. La minéralisation d'or et d'argent, quoique présente à l'intérieur des zones à métaux de base, sa trouve en plus forte concentration en périphérie de celles-ci où les sulfures sont disséminés. La compagnie Muscocho exploite présentement ces zones périphériques.

Même si le minerai est restreint à un horizon de 1 à 10 mètres d'épaisseur, on y retrouve quatre lithologies hôtes, soit les gneiss à quartz-biotite-grenat, à quartz-muscovitebiotite, à cordiérite-anthophyllite et à diopside-trémolite. Les deux premières lithologies ne contiennent que la minéralisation d'or et d'argent, tandis que les deux dernières sont tantôt porteuses de métaux de base et tantôt d'or et d'argent.

L'or et l'argent, dans la zone aurifère nord, se présente surtout sous forme d'électrum. Ce minéral est toujours accompagné de minéraux métalliques, mais une affinité remarquable existe entre l'électrum, la galène, la chalcopyrite et parfois 1'arsénopyrite. Dans la partie sud du gisement, la présence d'arsénopyrite avec l'électrum semble plus fréquente. L'électrum accompagné de chalcopyrite, galène, sphalérite, arsénopyrite, pyrrhotite et pyrite ont été observés en inclusions dans du grenat et de la gahnite poeciloblastiques. Ces observations dénotent à la fois la liaison intime entre l'or et les sulfures et que cette association est syn ou anté-métamorphique.

On a observé des zonalités métallifères à l'échelle du gisement. Le gneiss à diopside-trémolite est particulièrement riche en argent, qui se traduit par un faible rapport Au/Ag. Les gneiss à quartz-biotite-grenat et à quartz-muscovite-biotite se distinguent par l'abondance de pyrrhotite. Le gneiss à cordiérite-anthophyllite montre un enrichissement en chalcopyrite.

A Montauban, le haut degré de déformation et de métamorphisme ont masqué et possiblement transformé les structures primaires. Malgré plusieurs ambiguïtés persistantes, il demeure vraisemblable d'attribuer une origine syngénétique A la minéralisation de Montauban.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1989
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences de la terre
Nombre de pages:104
ISBN:1412302633
Identifiant unique:10.1522/1458280
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Guha, Jayanta
Mots-clés:Pétrologie, Métallogénie, Or--Gisements, Mines--Québec (Province)--Grenville, Petrology, Metallogeny, Gold ores, Mines and mineral resources--Quebec (Province)--Grenville, DISTRIBUTION, GEOLOGIE, GRENVILLE, LITHOLOGIE, MINE, MINERALISATION, MONTAUBAN, OR, PETROGRAPHIE, PROVINCE, SNRC-31I16, THESE
Déposé par:Bibliothèque Paul-Émile-Boulet
URL:http://bibliotheque.uqac.ca
Déposé le:01 janv. 1989 07:34
Dernière modification:20 sept. 2011 11:33
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630