LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Géochimie des laves de la formation obatogamau : (bande sud de la ceinture archéenne Chibougamau-Matagami) : Québec, Canada

Midra Rachid. (1989). Géochimie des laves de la formation obatogamau : (bande sud de la ceinture archéenne Chibougamau-Matagami) : Québec, Canada. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

Les laves basaltiques de la Formation Obatogamau (groupe de Roy) font partie de la zone interne de la ceinture des roches vertes de l'Abitibi. Sur le terrain, on rencontre des laves porphyriques intercalées aléatoirement avec des laves aphyriques. Les laves porphyriques sont caractérisées par la présence de phénocristaux et/ou glomérocristaux millimétriques à centimétriques de plagioclase, qui forme jusqu'à 50% en volume de ces coulées. Les horizons fortement porphyriques se retrouvent généralement sous forme de lentilles dans les coulées, ou bien se restreignent aux parties sommitales des coulées de laves. Parfois, on rencontre 2 à 3 horizons porphyriques dans une même coulée. Le pourcentage et la dimension des plagioclases diminuent au fur et à mesure qu'on s'éloigne du Complexe anorthositique de la rivière Opawica.

Géochimiquement, on distingue trois groupes de basaltes aphyriques, caractérisés par leur pourcentage en TiO2 et P205:

1) Basaltes aphyriques I avec TiO2 < 1.2 et P205 <.1 2) Basaltes aphyriques II avec 1.2 < Ti02 < 1.6 et .1 < P205 < .15 3) Basaltes aphyriques 111 avec TiO2 > 1.6 et P205 > .15

Les éléments traces et les terres rares varient de manière concomitante avec TiO2 et P205. Ces variations sont plutôt d'origine primaire et non dues à des processus d'altération secondaire, et résulteraient possiblement d'une évolution différente pour chacun des trois types de basaltes aphyriques.

La valeur * MG (inférieur à 56), indique que ces laves sont évoluées, et ne représentent pas un liquide parent des laves porphyriques.

Dans les coulées porphyriques, les glomérocristaux de plagioclase ont une calcicité moyenne de An89 et présentent des similarités avec les plagioclases du complexe de la rivière Opawica. La matrice, de ces coulées a une composition chimique semblable aux basaltes aphyriques I.

Les glomérocristaux de plagioclase sont en déséquilibre avec les coulées hôtes. Ils ont cristallisé à partir d'un liquide moins évolué que les laves auxquelles ils sont associés.

Le modèle proposé est une chambre magmatique sub-voicanique (munie de cellules à convection) qui est alimenté périodiquement par un liquide primitif chargé de phénocristaux de plagioclase. Les plagioclases restent en suspension, alors que le liquide continue à évoluer en fractionnant les minéraux ferro-magnesiens.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1989
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences de la terre
Nombre de pages:101
ISBN:1412302366
Identifiant unique:10.1522/1454270
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Woussen, Gérard
Chown, Edward-H
Higgins, Michael D.
Mots-clés:Géochimie, Lave--Québec (Province)--Abitibi-Témiscamingue, Geochemistry, Lava--Quebec (Province)--Abitibi-Témiscamingue, THESE, ABITIBI, BASALTE, FORMATION, GEOCHIMIE, GROUPE, LAVE, MOYEN-NORD, OBATOGAMAU, QUEBEC, ROY, SCHISTE-VERT, SNRC-31G
Déposé le:01 janv. 1989 12:34
Dernière modification:24 mai 2016 15:01
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630