LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le renouveau du fédéralisme canadien et le développement des régions du Québec : analyse des modalités de transformation des assises des régions ressources dans le cadre d'un renouveau du dispositifs institutionnel de répartition des champs de compétence du système canadien

Moussally Sergieh. (2002). Le renouveau du fédéralisme canadien et le développement des régions du Québec : analyse des modalités de transformation des assises des régions ressources dans le cadre d'un renouveau du dispositifs institutionnel de répartition des champs de compétence du système canadien. Saguenay : S.F. Moussally.

[img]
Prévisualisation
PDF
367kB

Résumé

Les régions ressources du Québec constituent une composante principale de ses assises économiques et de ses échanges avec le reste du monde. Les avantages compétitifs de son économie relèvent essentiellement de trois données qui caractérisent la dotation en ressources du Moyen-Nord: - le château d'eau que représente les cinq bassins hydrographiques localisés entre le 56e et le 60e parallèle; - le coffre-fort minier qui s'étend de l'Abitibi au Labrador, considéré par son envergure et son potentiel exploitable parmi les plus importants du système continental américain; -le manteau forestier qui recouvre plus de 80% du territoire québécois soit 1,4 million de km2 formant la ceinture verte (green belt), reliant les rives de l'Outaouais au Labrador. On estime à 22 400 MG le potentiel énergétique exploitable au Moyen-Nord selon la technologie disponible actuelle (2002). En termes d'emplois du secteur manufacturier, les régions ressources contribuent directement et indirectement au tiers des activités productives primaires et secondaires. Sur le plan démographique, les six régions administratives qui composent le territoire nordique représentent 15,6% du total de la population du Québec en 2000. Pour des raisons attribuables essentiellement à ce qu'on qualifie «le Modèle québécois» de gestion, les régions ressources connaissent depuis plus d'une décennie, une trajectoire continue de stagnation et de déclin. Leurs assises économique, sociale et démographique sont assujetties à une tendance lourde de désintégration qui se manifeste par les indicateurs socioéconomiques suivants : - des écarts permanents du niveau de l'emploi du revenu et de la croissance par rapport aux performances des régions du centre du Québec; - un affaissement démographique découlant de l'exode de la population active de 15-65 ans; - un retard d'adaptation de l'infrastructure technique et industrielle aux exigences de la compétitivité et la logique du nouveau paradigme technologique. En 1998, les emplois attribuables aux exportations des industries de haute technologie représentaient 23% du total de l'emploi industriel dans la zone du grand Montréal, alors que dans les régions ressources les emplois liés à la haute technologie représentaient moins de 1% en moyenne soit: 0,2% Saguenay-Lac-St-Jean 0,4% Abitibi-Témiscamingue 0,4% Mauricie-Bois-Francs 0,6% Bas-Saint-Laurent 0,8% Gaspésie-les-Îles.

Type de document:Livre
Date:2002
Lieu de publication:Saguenay
Nombre de pages:47
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Économie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Sciences politiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives
Mots-clés:FEDERALISME, CANADIEN, CANADA, DEVELOPPEMENT, REGION, REGIONAL, GOUVERNEMENT, FEDERAL
Informations complémentaires:Titulaire du droit d'auteur : © Sergieh F Moussally
Déposé le:01 janv. 2002 12:34
Dernière modification:19 janv. 2012 00:15
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630