LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le point de vue d'immigrants âgés de 50 ans et plus vivant au Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les CHSLD et les résidences privées pour aînés

Maalla Taha-Abderrafie. (2011). Le point de vue d'immigrants âgés de 50 ans et plus vivant au Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les CHSLD et les résidences privées pour aînés. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
5MB

Résumé

Devant l'allongement de l'espérance de vie des individus et l'augmentation du nombre des personnes âgées y compris le nombre des personnes âgées provenant de communautés ethnoculturelles, il faut s'attendre au cours des prochaines années à une augmentation de la demande de soins, d'aide et de soutien pour l'ensemble des personnes âgées. Dans ce contexte, les aînés provenant de communautés ethnoculturelles peuvent présenter certains facteurs de risque qui ne facilitent pas leur intégration dans les milieux de vie protégés. Parmi ces facteurs figurent la différence culturelle, la langue et les habitudes alimentaires. Ces situations peuvent conduire les résidants provenant de communautés ethnoculturelles à des situations d'isolement culturel (dû aux barrières linguistiques), d'isolement psychosocial (manque de relations entre une personne ou un groupe social) et à un manque de congruence entre les besoins personnels des résidants provenant de communautés ethnoculturelles et les caractéristiques physiques, organisationnelles et environnementales des milieux de vie protégés.

Il est important que les résidants provenant de communautés ethnoculturelles bénéficient d'une qualité de vie et d'interventions culturellement compétentes et appropriées à leurs besoins socioculturels. C'est pourquoi la présente étude vise, par la réalisation d'une étude qualitative, à : 1) recueillir le point de vue de personnes immigrantes âgées de 50 ans et plus vivant au Saguenay-Lac-Saint-Jean sur leurs attentes et leurs appréhensions en regard leur propre placement en CHSLD ou dans des résidences privées pour personnes autonomes ou en perte d'autonomie ; 2) documenter la perception qu'ont ces répondants sur le niveau actuel de compétence culturelle des CSSS, des CHSLD et des résidences privées situés sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean à répondre adéquatement aux besoins des résidants provenant de communautés ethnoculturelles et ; 3) identifier les mesures que ces répondants proposent pour faciliter l'intégration sociale des résidants provenant de communautés ethnoculturelles dans ces deux types de milieu de vie.

Nous avons procédé à 11 entrevues semi-dirigées auprès de personnes immigrantes âgées de 50 ans et plus qui demeurent au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Lors des entrevues, les thèmes suivants ont été abordés : 1) trajectoires d'immigration et modes d'intégration dans la communauté d'accueil ; 2) les attitudes en ce qui a trait aux services de santé et de services sociaux existants ; 3) la décision de placement d'un parent dans un milieu de vie protégé ; 4) les attentes des répondants envers les CHSLD et les résidences privées et 5) les recommandations en ce qui a trait aux caractéristiques culturelles et organisationnelles des milieux de vie substituts. Chaque entrevue a été enregistrée et a fait l'objet d'une transcription intégrale sous forme de compte rendu. Par la suite, le contenu des entrevues a fait l'objet d'une analyse qualitative de contenu à partir des principaux thèmes qui ont émergé du discours des répondants.

Les résultats de l'étude, qui repose sur le modèle de la compétence culturelle de Campinha-Bacote (1995, 2009) et le modèle conceptuel de Kayser-Jones (1989-1998) révèlent que le vieillissement des répondants dans la région permet de mentionner plusieurs éléments qui sont favorables pour l'intégration des personnes âgées immigrantes (P.A.I.) dans un milieu de vie protégé : 1) une vieillesse active qui se révèle par l'appartenance à la première génération des immigrants dans la région, un statut socioprofessionnel et un rôle dans la société d'accueil en fonction de trois catégories d'immigrants : les déracinés, la catégorie des revendicateurs et la catégorie des discrets ; 2) une expérience de vie riche qui se matérialise par des trajectoires migratoires, des représentations variées en ce qui a trait au rapport avec le pays d'origine et le pays d'accueil, de plusieurs formes de mobilités et de différentes formes d'intégration dans la région ; 3) la familiarisation avec les services médicaux offerts par la société d'accueil et en région qui se limitent à des services médicaux qui sont jugés satisfaisants et s'inscrivent dans une logique de soins curatifs plutôt qu'une logique de prévention et ; 4) une attitude favorable envers le personnel soignant issu de la société d'accueil sans considérer la représentation ethnique des intervenants dans les CSSS comme une priorité. Toutefois, il existe certains facteurs ou croyances qui peuvent amener les répondants à considérer les milieux de vie protégés comme une aberration : 1) des facteurs socioculturels qui résident sur un surinvestissement sur les rapports familiaux et le voisinage et ; 2) des problèmes de rationnement et d'ordre fonctionnel malgré les besoins de soins médicaux au fur et à mesure que l'âge avance. Par ailleurs, les attentes des répondants permettent de dégager une tendance idéologique pluraliste de l'intégration qui repose sur la valeur du respect. Cette idéologie pluraliste repose sur la distinction entre l'espace individuel comme la chambre du résidant et la pratique religieuse privée et l'espace commun comme les services communs, la justification d'un certain nombre de résidants pour célébrer une fête religieuse et culturelle. Par ailleurs, cette idéologie permet d'envisager que les intervenants sociaux peuvent assumer trois rôles principaux : 1) le rôle de l'avocat qui défend l'identité culturelle et religieuse des P.A.I, auprès des membres de la direction ; 2) le rôle de facilitateur qui vise à renforcer l'estime de soi des P.A.I, et ; 3) et le rôle de pair-aidant qui considère les P.A.I, comme des membres d'une sous-culture marginale.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2011
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:218
ISBN:9781412317641
Identifiant unique:10.1522/030260928
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Maltais, Danielle
Mots-clés:Établissements de soins de longue durée, Foyers pour personnes âgées, Personnes âgées immigrantes--Québec (Province)--Saguenay-Lac-Saint-Jean--Intégration, Personnes âgées immigrantes--Québec (Province)--Saguenay-Lac-Saint-Jean--Attitudes, Long-term care facilities, Old age homes, Older immigrants--Québec (Province)--Saguenay-Lac-Saint-Jean--Rehabilitation, Older immigrants--Québec (Province)--Saguenay-Lac-Saint-Jean--Attitudes
Déposé le:30 janv. 2012 11:52
Dernière modification:30 janv. 2012 16:52
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630