LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le rôle du travailleur social en soins palliatifs lorsque l'usager décède

Tremblay Jean-Guy. (2012). Le rôle du travailleur social en soins palliatifs lorsque l'usager décède. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Dans cette recherche, nous jetons un regard sur l'aspect pragmatique de ce que vivent les travailleurs sociaux en soins palliatifs dans les premiers jours suivant le décès d'un usager qu'ils accompagnaient. Plus précisément, il est question de comprendre le rôle que ces professionnels peuvent jouer auprès des endeuillés après la mort d'un proche. Dans la pratique, sur le plan des soins palliatifs, le travailleur social tient compte des personnes qui gravitent autour de l'utilisateur de services en fin de vie. De ce fait, comment expliquer, lorsque survient le décès d'un usager, que ce professionnel n'intervienne plus auprès des aidants et des aidantes ? Ainsi, dans la majorité des cas, l'intervention s'arrête au décès du client avec la fermeture du dossier. Cependant, les politiques du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec prévoient que le psychologue ou le travailleur social rencontre les endeuillés après le décès, selon leurs besoins, pour un suivi de deuil (ministère de la Santé et Services sociaux, 2001). Cette recherche vise à mieux comprendre les raisons et les conséquences du retrait du travailleur social dans la première phase du deuil, c'est-à-dire celle du choc (Régnier & Saint-Pierre, 2009). Elle tentera de mettre en lumière son rôle auprès des aidants et aidantes lorsque survient le décès d'un être cher, de mieux comprendre les besoins des aidants et des aidantes à cette étape du deuil et de clarifier le rôle du travailleur social par rapport aux autres professionnels qui oeuvrent auprès des endeuillés. La stratégie de recherche utilisée pour cette étude est de type qualitatif. Cette méthode s'appuie sur des données catégorielles qui ont pour but de représenter une mesure descriptive plutôt que numérique. En fait, celle-ci sert à expliquer un phénomène humain ou social (Lachance, 2005,) par une stratégie de recherche où il sera possible de comprendre quel est l'apport du travailleur social durant la première étape du processus de deuil vécu par les membres de la famille ou par l'entourage du disparu.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2012
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:118
ISBN:9781412318150
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bizot, Dominic
Mots-clés:Service social aux malades en phase terminale, Deuil--Coutumes, Mort, Familles, Social work with the terminally ill, Mourning customs, Death, Families
Déposé le:12 avr. 2013 15:50
Dernière modification:12 avr. 2013 19:50
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630