LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Interventions de collaboration école-famille menées par des enseignants du primaire pour prévenir le décrochage scolaire d'élèves présentant des facteurs de risque familiaux

Duval Joëlle. (2012). Interventions de collaboration école-famille menées par des enseignants du primaire pour prévenir le décrochage scolaire d'élèves présentant des facteurs de risque familiaux. Mémoire de maîtrise, .

[img]
Prévisualisation
PDF
6MB

Résumé

La littérature scientifique rend compte que le décrochage scolaire est un long processus trouvant son origine dès le primaire et que la famille représente un facteur de risque lui étant associé. Toutefois, la collaboration école-famille (EF) serait un moyen à privilégier pour le prévenir, et la responsabilité d'organiser des interventions de collaboration EF incomberait, entre autres, aux enseignants. Comme la mise en application de la collaboration EF est très peu précisée dans les écrits scientifiques, cette recherche souhaitait participer à pallier ce manque de connaissance. C'est pourquoi deux objectifs de recherche ont été fixés : 1) répertorier des interventions de collaboration EF menées par des enseignants du primaire qui tiennent compte des facteurs familiaux; 2) décrire les conditions de mise en application de ces interventions. La méthode qualitative a donc été utilisée pour décrire et comprendre ce phénomène peu exploré dans les écrits scientifiques. Pour ce faire, 10 enseignantes oeuvrant, depuis au moins 2 ans, dans des écoles primaires situées au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans les Laurentides ont été recrutées. Les enseignantes ont d'abord répondu à un questionnaire portant sur le décrochage scolaire, la collaboration EF et leurs interventions de collaboration EF. Ensuite, une entrevue semi-dirigée, dont le guide d'entrevue était issu du cadre conceptuel et de l'analyse du questionnaire préalablement répondu, a complété la collecte de données. Puis, l'analyse inductive générale des données qualitatives a permis de dégager les interventions de collaboration EF menées par ces enseignantes, de même que les conditions à poursuivre et à instaurer concernant leur mise en application. Ensuite, elle a permis de constater que, malgré le fait que les enseignantes soient capables d'identifier des élèves à risque de décrocher dans un futur rapproché auxquels elles enseignent et qu'elles comprennent qu'elles ont un rôle à jouer quant à la prévention du décrochage scolaire, en général, elles ne mènent que rarement des interventions de collaboration EF en lien avec les facteurs familiaux associés au décrochage scolaire. En fait, uniquement 2 des 14 facteurs familiaux voient des interventions menées fréquemment ou occasionnellement, c'est-à-dire plus d'une fois par année, alors que les 12 autres font rarement l'objet d'interventions, soit une fois par année ou par deux ans. Des recommandations découlent donc de l'interprétation de ces résultats : 1) des propositions de formations et de recherches portant sur la collaboration EF, la prévention du décrochage scolaire et le rôle de mentor en matière de collaboration EF afin que puisse s'opérer un changement de paradigme où la culture professionnelle reconnaitrait le rôle des parents et faciliterait leur participation; 2) la proposition d'inclure la communauté par une approche périscolaire qui se combinerait à l'approche scolaire déjà existante afin que la collaboration EF et la prévention du décrochage scolaire soient optimisées. C'est donc un changement de paradigme qui doit ultimement s'opérer afin que la culture professionnelle des écoles puisse influencer le sentiment d'autoefficacité des enseignants, de même que leur compréhension du rôle qu'ils ont à jouer dans la collaboration EF en lien avec la prévention du décrochage scolaire.

-

Scientific literature notices that dropping out from school is a long process that is detected as soon as elementary school. In fact, the family issue is a risk factor well associated with school dropout. However, to prevent this, school-family collaboration would be a privileged means to prevent school dropout. However, the responsibility would mostly rely on the teachers to organize school-family collaboration interventions. Since the enforcement of the school-family collaboration is very little mentioned in scientific writings, this research wished to palliate the lack of knowledge, this is the reason why two research objectives have been set as a target: 1) list school-family collaboration interventions that consider family factors, conducted by elementary teachers; 2) describe the interventions' enforcement conditions. The qualitative method has therefore been used to describe and understand this phenomenon that has been very little explored in scientific writings. To do this, 10 elementary teachers, that have been teaching for at least 2 years in the same school, from the Saguenay-Lac-St-Jean and the Laurentian regions' in Quebec, Canada, have been recruited. Firstly, the teachers answered a questionnaire on school dropout, on school-family collaboration, and on school-family collaboration interventions. Next, a semi-directed interview was conducted, the interview guide was stemming from a conceptual frame and from the questionnaire analysis that was answered previously. Then, the general inductive analysis of the qualitative data directed by the researcher, allowed to clear the schoolfamily collaboration interventions, as well as the conditions to be pursued and to be established for them to be applied. Afterwards, the interview permitted to show that despite the fact that the teachers were able to identify the students that were at risk of dropping out of school in the near future, and that these teachers fully understand that they do have a role to play in the prevention of school dropout, in general, these teachers do rarely make school-family collaboration interventions in connection with the family factors associated to school dropout. Actually, only 2 of the 14 family factors see frequent or occasional interventions, i.e. more than once per year, while the other 12 are rarely the subject of interventions, namely once a year or once every two years. Some recommendations arise from the results of the interpretation: 1) training and research propositions on school-family collaboration, the prevention of school dropout and the mentor role with regards to school-family collaboration so that a paradigm change may occur, where the professional culture could recognize the parents' role and as well would facilitate their participation; 2) the proposition to include the community with an extracurricular approach that would combine itself to the school approach already in existence so that the school-family collaboration and the prevention of dropping out of school could be optimized. It is therefore ultimately desirable to obtain a paradigm shift so that the professional school culture can influence the teachers' sense of self-efficacy, as well as their comprehension of the role they have to play in the school-family collaboration in link with the prevention of school dropout.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2012
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:255
ISBN:9781412318778
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dumoulin, Catherine
Perron, Michel
Déposé le:06 juin 2014 08:25
Dernière modification:06 juin 2014 12:25
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630