LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les conséquences à long terme des inondations de juillet 1996 sur la santé biopsychosociale des adultes agés de 50 ans ou plus

Brassard Josée. (2012). Les conséquences à long terme des inondations de juillet 1996 sur la santé biopsychosociale des adultes agés de 50 ans ou plus. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

La présente étude a permis de recueillir des informations auprès de 17 adultes âgés de 50 ans ou plus, vivant seuls ou en couple, avec ou sans enfants, propriétaires de leur résidence et ayant été victimes des inondations de juillet 1996 à Saguenay. Afin de réaliser cette étude, la méthode qualitative utilisant des entretiens comprenant des questions semi-dirigées a été privilégiée pour recueillir les propos des répondants. Les objectifs au nombre de deux étaient les suivants : 1) identifier les sentiments éprouvés et les difficultés vécues par les répondants pendant et après les inondations de juillet 1996 2) documenter les conséquences à long terme de ces inondations sur la santé biopsychosociale des adultes de 50 ans ou plus. À la suite de l'analyse des résultats, nous pouvons constater que les sinistrés ont subi beaucoup de dommages et des pertes importantes : résidence, terrain, meubles, vêtements, nourriture, souvenirs etc. Plusieurs ont pu récupérer leur résidence, mais elles ont toutefois perdu un lieu de détente qui a modifié leur qualité de vie à jamais.

Cette recherche a également permis de faire ressortir les sentiments et les conséquences générés par les inondations en s'appuyant sur les diverses étapes d'une catastrophe naturelle : 1) la phase d'alerte où le sentiment de peur est davantage ressenti; 2) la phase de danger qui est caractérisée par la prise de conscience du danger imminent; 3) la phase de la menace où les sentiments de désespoir et d'isolement sont mis en évidence; 4) la phase de secours où les sinistrés ont ventilé leurs émotions et où ils se sont retrouvés dans l'obligation de demeurer chez des proches ou dans des centres d'hébergement d'urgence; 5) la phase de rétablissement où la peine prend toute son ampleur par rapport aux pertes et la désolation devant le bouleversement majeur de leur vie et enfin; 6) la phase de reconstruction qui correspond à la reconstruction de leur domicile qui englobe un long processus de guérison des victimes.

De toute évidence, les inondations de juillet 1996 ont constitué un événement tragique qui a apporté plusieurs problèmes à surmonter pour les victimes. Ce désastre a eu des conséquences considérables sur l'état de santé psychologique des personnes âgées rencontrées. La plupart ont ressenti de la fatigue, de la peine, de l'impuissance et de la colère devant l'ampleur des dégâts. D'autres se sont résignés et ont accepté la situation. Les conséquences se sont également étendues sur la vie sociale, personnelle, conjugale et professionnelle des répondants. Quelques sinistrés avouent avoir cessé de fréquenter les membres de leur réseau social ou les membres de leur famille nucléaire ou élargie, tout leur temps devant être consacré à la rénovation ou à la reconstruction de leur demeure.

L'étude démontre que pendant les jours, les mois et les années suivant les inondations, les sinistrés ont vécu des répercussions sur leur santé physique et psychologique. À titre d'exemple, mentionnons des problèmes de sommeil, de concentration, d'épuisement physique et moral. La détresse psychologique est un problème également mentionné par les victimes. Certains soulèvent vivre encore des manifestations de stress posttraumatique tel que du stress et de l'insécurité en raison de fortes pluies. Les répercussions ressenties sur le plan professionnel concernent le manque de concentration, ce qui les força certaines personnes à prendre des congés maladie ou leur retraite prématurément. L'isolement, les difficultés financières, l'endettement et l'abandon de loisirs font également partie du lot de problèmes auquel les sinistrés ont dû faire face après les inondations.

II est donc évident que cette étude a réussi à démontrer que les inondations de juillet 1996 survenues à Saguenay ont été un événement très pénible à vivre pour les personnes touchées et divers sentiments perturbateurs difficiles s'y sont ajoutés. Leur vie sociale, émotionnelle, professionnelle, économique, familiale et conjugale a été notamment perturbée. Par contre, il est certain que la survenue et les conséquences des symptômes physiques et psychologiques diffèrent d'une personne à l'autre et semblent lier à la gravité des dégâts causés par le désastre et au soutien social reçu.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2012
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:178
ISBN:9781412318976
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Maltais, Danielle
Déposé le:06 juin 2014 08:25
Dernière modification:06 juin 2014 12:25
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630