LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Évaluation de l'activité antivirale de cinq espèces végétales de la forêt boréale contre les virus influenza de type A et l'herpès simplex de type 1

Côté Isabelle. (2011). Évaluation de l'activité antivirale de cinq espèces végétales de la forêt boréale contre les virus influenza de type A et l'herpès simplex de type 1. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
1MB

Résumé

Les plantes de la forêt boréale ont été longtemps utilisées par les Amérindiens pour traiter diverses infections virales et bactériennes. Cependant, peu d'études ont été réalisées dans le but d'évaluer leur activité biologique, notamment l'activité infectieuse. Le principal objectif de ce projet de recherche était de confirmer l'activité anti virale de plusieurs plantes utilisées par les Amérindiens. Pour atteindre cet objectif, nous avons : (i) développé une méthode pour évaluer l'activité anti virale contre les virus de 1'influenza de type A et l'herpès simplex de type 1, (ii) sélectionné des plantes utilisées en médecine traditionnelle amérindienne, (iii) évalué leur activité in vitro et (iv) déterminé l'effet des extraits à différents stades de l'infection.

Nous avons sélectionné cinq plantes utilisées pour traiter des infections potentiellement virales comme le rhume ou la grippe : Achillea millefolium L., Cornus canadensis L., Trillium erectum L., Plantago major L., et Trifolium repens L.. Ces plantes ont été récoltées et extraites selon des méthodes similaires à celles utilisées par les Amérindiens, comme la décoction et l'infusion. L'activité antivirale a été évaluée à différents stades de l'infection soient 1'adsorption des virus par les cellules hôtes et la replication des virus. L'action directe des extraits sur les virus a également été testée. Finalement, la cytotoxicité des extraits a été déterminée sur des fibroblastes de peau humaine en culture.

Les résultats ont montré que la plupart des extraits possédaient une activité modérée contre Y influenza. La plante ayant obtenue la meilleure activité est Cornus canadensis avec une inhibition de 16 à 96% (selon le moment de l'infection) à une concentration de 100|Lig/ml. D'autre part, cette plante a également été trouvée fortement active contre le virus de l'herpès simplex de type 1. Les extraits de feuilles ont non seulement une activité antivirale directe sur le virus (IC50 =11 |ig/ml) mais inhibent aussi sa replication (IC50 = 44 |ug/ml). L'ensemble des résultats obtenus in vitro confirme l'activité antivirale contre le virus de 1'influenza de plusieurs plantes utilisées en médecine traditionnelle amérindienne et montre pour la première fois une activité contre le virus de l'herpès simplex type 1.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2011
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:71
ISBN:9781412319973
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Sciences de la santé > Sciences médicales > Biochimie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Pharmacologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Legault, Jean
Pichette, André
Mots-clés:Plantes, antiviraux, forêts boréales, Influenzavirus A, virus de l'herpès simplex, Achillea millefolium, Cornus canadensis, Trillium erectum, Plantago major, Trifolium repens
Déposé le:06 juin 2014 08:26
Dernière modification:05 févr. 2015 01:40
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630