LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude du potentiel biopharmaceutique du Solidago canadensis Linné

Bradette Hébert Marie-Eve. (2008). Étude du potentiel biopharmaceutique du Solidago canadensis Linné. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

L'objectif principal de ce projet de recherche était de valoriser la biomasse de la forêt boréale notamment par l'étude du potentiel anti-inflammatoire d'extraits et de composés issus de la forêt boréale. Ainsi, des plantes potentiellement anti-inflammatoires de la forêt boréale ont été sélectionnées en se basant sur la médecine traditionnelle amérindienne. Les différentes parties (fleurs, feuilles, tiges et racines) des plantes sélectionnées ont été extraites par Soxhlet et les activités anti-inflammatoire, antioxydante et anticancéreuse des différents extraits ont été évaluées. Au cours de ce projet de maîtrise, il a été démontré que les fleurs de Solidago canadensis possèdent une activité anti-inflammatoire. De plus, les fleurs, les feuilles et les tiges de Solidago canadensis ont montré une activité antioxydante. Par conséquent, ces résultats supportent l'utilisation ethnopharmacologique de cette plante par les peuples ancestraux de l'Amérique du Nord. L'extrait de fleurs de Solidago canadensis a été sélectionné et les composés majoritaires de la fraction aqueuse ont été isolés par chromatographie et HPLC préparatif. La caractérisation par résonance magnétique nucléaire et par spectrométrie de masse a mené à l'identification de ces composés. De la sorte, cinq dérivés connus d'acide caffeoylquinique ont été isolés : l'acide 3-O-caffeoylquinique (acide néochlorogénique), l'acide 5-O-caffeoylquinique (acide chlorogénique), l'acide 4,5-di-O-caffeoylquinique, l'acide 3,5-di-Ocaffeoylquinique et l'acide 3,4-di-O-caffeoylquinique. Toutefois, il s'avère que ces composés ne sont pas responsables de l'activité anti-inflammatoire observée pour l'extrait. Au cours de ce projet, l'acide 3,4-di-O-caffeoylquinique a été rapporté pour la première fois à partir du Solidago canadensis. Également, les travaux de séparation ont mené à l'isolation de la quercétine et du 9a,16^-dihydroxy-6-oxo-7,13-labdadièn-15,16-olide (solicanolide), un nouveau diterpène de la famille des labdanes. Ce nouveau composé a démontré une activité anticancéreuse intéressante sur les lignées cellulaires A-549, DLD-1 et WS1. Cependant, les autres composés isolés se sont révélés inactifs.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2008
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:75
ISBN:9781412314930
Identifiant unique:10.1522/030032834
Sujets:Sciences de la santé > Sciences médicales > Pharmacologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Legault, Jean
Pichette, André
Mots-clés:Verges-d'or, Verges-d'or--Composition, Composés bioactifs végétaux, Goldenrods , Plant bioactive compounds, SOLIDAGO, CANADENSIS, VERGE, OR, POTENTIEL, PHARMACEUTIQUE, ACTIVITE, BIOLOGIQUE, ANTIOXYDANT, ANTICANCEREUX, ANTI-INFLAMMATOIRE, PROPRIETE, BIOACTIVITE, COMPOSE, SUBSTANCE, BIOACTIF
Déposé le:01 janv. 2008 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:32
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630