LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Partenaires techniques et financiers (PTF) et gestion de projet de lutte contre la pauvreté au Bénin : quelles approches pour une meilleure participation des ONG locales prestataires de service

Guédé Médétonwan Olivier. (2015). Partenaires techniques et financiers (PTF) et gestion de projet de lutte contre la pauvreté au Bénin : quelles approches pour une meilleure participation des ONG locales prestataires de service. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

La gestion de projet constitue de nos jours une discipline à part entière dont font usage bon nombre d’organismes et institutions. Dans les domaines de l’aide au développement, les projets constituent le principal outil utilisé pour une solution aux maux dont souffrent les populations des pays en développement. Beaucoup de projets sont initiés et réalisés avec la participation de différentes parties prenantes. Face à la défaillance des États dans la gestion de la chose publique, les ONG ont émergé et ont gagné la confiance des partenaires techniques et financiers (PTF) qu’elles accompagnent désormais dans la réalisation des actions de développement. L’implication des ONG nationales aux projets des PTF se fait de différentes manières. Considérées comme agences d’exécution et prestataires de service, les ONG interviennent pour réaliser des mandats précis dans le cadre de projets des PTF. Ces organisations ont été la cible de la présente recherche dont l’objectif est de comprendre comment elles s’approprient les projets sans être impliquées à leur conception et planification. La stratégie des PTF consistant à recourir aux ONG nationales de prestation de service, à la phase d’exécution des projets de lutte contre la pauvreté au Bénin, permet-elle une appropriation des projets et la viabilité des organisations pour la production des livrables de qualité? C’est le questionnement à laquelle voudrait répondre la présente recherche. Dans une démarche qualitative, avec la MJCD comme ONG prestataire et l’entretien semi-directif comme instrument de collecte des données, vingt-quatre (24) participants ont donné leur perception sur leur partenariat avec cette ONG béninoise dans le cadre de différents projets à travers les mandats réalisés. Les forces et faiblesses, les contraintes et exigences du partenariat et la pertinence d’une participation de l’ONG aux différentes étapes de gestion de projet ont été explorés. L’analyse des résultats obtenus a abouti à la conclusion selon laquelle, l’approche consistant à recourir aux prestataires de service que sont les ONG nationales à l’étape de mise en oeuvre dans le cadre des projets initiés par les PTF ne permet pas une appropriation desdits projets pour la production des livrables attendus. Leur implication aux différentes étapes de gestion de projet est plus que jamais pertinente.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Décembre 2015
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion de projet
Nombre de pages:140
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion de projet
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bousquet, Julien
Leyrie, Christophe
Mots-clés:appropriation, gestion de projet, lutte contre la pauvreté, ONG locales, partenariat, PTF, ONG
Déposé le:13 mai 2016 11:20
Dernière modification:16 mai 2016 16:48
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630