LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude exploratoire sur les impacts du développement durable dans la gestion de projet des PME

Tehar Kahina. (2015). Étude exploratoire sur les impacts du développement durable dans la gestion de projet des PME. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

La province du Québec et les entreprises les plus actives ont mis en place depuis plus d'une décennie une politique de développement durable. Ce qui nous permet aujourd’hui d’analyser les retombées de ces actions sur le plan économique. Pour nombre d’entre elles, ces stratégies leurs ont permis d’augmenter leurs profits et de conforter leurs statuts au sein des marchés dans lesquels elles évoluent. A l’instar de ces entreprises « à la pointe » de ces nouveaux enjeux, un nombre grandissant d’entreprises place le développement durable en tête de leurs considérations. Il a été constaté ces dernières années une hausse du nombre de projets engagés à travers le monde. Selon Bon-Gang Hwang et Jac See Tan (2010), la gestion d’un projet classique serait différente de la gestion de projet « verte » même si les connaissances dans ce domaine restent insuffisantes. Les connaissances et les pratiques, dans ce domaine, chez les PME restent insuffisantes et inexploitées malgré les nombreuses recherches existantes. Cela est d’autant plus problématique vu le poids qu’elles apportent à l’économie mondiale et à son employabilité. À travers cette recherche qui porte sur les impacts du développement durable sur la gestion de projet, nous avons cherché à mettre en lumière certaines notions et pratiques liées à la gestion de projet, au développement durable ainsi qu’aux PME. Cela signifiait que les objectifs de notre étude étaient nombreux et variés. En effet, nous avons essayé avec cette recherche d’apporter de nouveaux éléments de réponse à ces trois domaines tout en ayant comme fil conducteur la gestion de projet. Il est à noter que l’artère principale de notre étude repose avant tout sur les pratiques et connaissances en gestion de projet. Donc il s’agit de clarifier et contribuer à l’avancement de ce domaine de recherche qui prend de plus en plus d’ampleur à travers le monde tant leur application auprès des entreprises est grandissante. Pour ce faire, une démarche qualitative était utilisée plus précisément une approche interprétative, car c’est le courant de pensée qui s’y prête le mieux. En effet, les objectifs de la recherche étaient de vérifier et de documenter, c'est-à-dire d’apporter de nouveaux éléments d’informations sur la gestion de projet en développement durable (DD) en partant du concept du cycle de vie. Dans ce travail de recherche, nous avons étudié l'importance du cycle de vie dans la formulation d'une stratégie de développement durable au sein des PME pour obtenir des éléments de réponses qui devaient nous permettre de faire le lien entre le DD des PME et la gestion de projet. Cela a montré que le domaine du DD s’avère être beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, si de nombreux experts et institutions (Sommet de la Terre à Rio, 1992) se sont contentés de limiter le DD à trois piliers (économie, environnement et social), il se définit en réalité par la fusion et l’influence d’autres éléments tels que la motivation des salariés, la culture de l’entreprise, l’éducation… Ces éléments complémentaires montrent la complexité de ce domaine qui reste pour la plupart des individus inconnus et auxquels il faudrait remédier en développant le volet éducatif. De plus, cela a permis de mettre en avant le fonctionnement d’un projet en DD. Ce dernier suit le cheminement du cycle de vie d’un projet initialement présenté dans le processus de management répertorié par les experts. Il est composé d’une phase de conception qui est dans certains cas reliée à la phase de planification, une phase de réalisation et une phase de clôture. Les impacts répertoriés se regroupent en deux catégories. En effet, nous avons constaté que les impacts négatifs qui sont au nombre de quinze se regroupaient au début du cycle de vie lors de la phase de conception et planification et les impacts positifs qui sont au nombre de quatorze se situent en fin de projet dans la phase de clôture. L’étude a réussi à montrer des éléments du DD liés à la gestion de projet comme ces impacts qui pourront servir de point de repère pour le gestionnaire de projet et qui pourront être utilisés comme indicateurs de suivi de projet en DD. En effet, l’un des avantages de cette étude est qu’elle a pu les mettre en avant ce qui permettra de mesurer et suivre la performance et les risques des projets tout au long de leurs cycles de vie.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Décembre 2015
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion de projets
Nombre de pages:167
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion de projet
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bousquet, Julien
Leyrie, Christophe
Mots-clés:développement durable, gestion de projet, impacts, PME
Déposé le:28 oct. 2016 09:11
Dernière modification:09 nov. 2016 02:07
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630