LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La persévérance scolaire aux niveaux secondaire et postsecondaire chez les étudiants autochtones : des conditions plus favorables dans la communauté d’Essipit?

Mansour Alexandra. (2017). La persévérance scolaire aux niveaux secondaire et postsecondaire chez les étudiants autochtones : des conditions plus favorables dans la communauté d’Essipit? Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

La réalité des jeunes autochtones vivant dans leur communauté d’origine est différente de celle des non-autochtones. D’ailleurs, dans les communautés autochtones, les taux d’échec et d’abandon scolaires seraient de 3 à 4 fois plus élevés que chez la population en général (Gauthier (2007). Pourtant, dans la communauté d’Essipit, le décrochage scolaire est loin d’être une problématique vécue par les étudiants. Ce mémoire est le fruit d’une étude qualitative réalisée dans le cadre de la maîtrise en travail social de l’UQAC auprès de 9 jeunes de cette communauté désirant obtenir un diplôme qualifiant. Cette dernière visait à répondre aux trois questions suivantes: 1) Quels sont les motifs qui encouragent les jeunes autochtones de cette communauté à persévérer dans la poursuite de leurs études ? ; 2) Quels sont les facteurs (personnels, familiaux, sociaux et scolaires) qui semblent liés à la poursuite des études pour les élèves de la communauté d’Essipit ? ; 3) Quels sont les interventions mises en place dans cette communauté qui favorisent la persévérance scolaire ? Cette étude démontre que les jeunes ont une image positive d’eux-mêmes en tant qu’élèves, qu’ils reçoivent du soutien et des encouragements de divers membres de leur entourage et que les programmes encourageant la poursuite des études offerts par la communauté d’Essipit et par les autorités gouvernementales fédérales demeurent des facteurs liés à la persévérance scolaire. Divers autres facteurs liés à cette persévérance ont été regroupés en cinq grandes catégories, soit les facteurs personnels (forces et limites), familiaux (l’engagement scolaire des membres de la famille), scolaires (l’influence des enseignants), sociaux (l’influence des pairs) et ceux en liens avec la communauté d’Essipit (programmes et services de la communauté).

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Septembre 2017
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:224
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Maltais, Danielle
Cook, Mathieu
Mots-clés:autochtones, Essipit, facteurs de protection, persévérance scolaire, Québec, réussite scolaire
Déposé le:10 nov. 2017 08:42
Dernière modification:14 nov. 2017 00:48
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630