LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Environnement métallogénique du couloir de Fancamp avec emphase sur les gisements aurifères de Chevrier, région de Chibougamau, Québec

Legault Marc Ian. (2003). Environnement métallogénique du couloir de Fancamp avec emphase sur les gisements aurifères de Chevrier, région de Chibougamau, Québec. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
19MB

Résumé

Le couloir de Fancamp est situé dans la partie orientale de la zone volcanique nord de la sous-province de l?Abitibi à environ 30 km au sud de Chibougamau. Les roches de la région étudiée se situent à l'intérieur du cycle volcanique 1 (Formation d'Obatogamau) et sont coincées entre des plutons synvolcaniques à syntectoniques.

Dans le secteur du couloir, six unités de volcanoclastites/coulées felsiques sont identifiées à l'intérieur d'une séquence de basaltes et de filons-couches gabbroïques. Une évolution chimique de mafique à felsique en remontant la séquence stratigraphique est associée à ces unités. Cette évolution suggère que ces roches soient toutes associées à un même centre volcanique. Le gisement de Chevrier Sud est spatialement associé à un centre d'émission situé dans l'unité la plus élevée dans la séquence stratigraphique qui est datée à 2730 Ma.

Les plutons avoisinants ont été subdivisés chimiquement en intrusions synvolcaniques au cycle 1 (Complexe Eau Jaune), synvolcaniques au cycle 2 (pluton de La Dauversière) et syntectoniques (plutons de Muscocho, de Verneuil et de Chico). Un pléthore de dykes felsiques, surtout dans le secteur des gisements de Chevrier et de Chevrier Sud, est présent dans le secteur étudié et ces dykes furent subdivisés en dykes granitiques et tonalitiques. Les observations chimiques, pétrographiques et de terrain indiquent que les dykes granitiques sont génétiquement associés aux plutons syntectoniques, tandis que les dykes tonalitiques, dont ceux des gisements étudiés, sont issus de plutons synvolcaniques.

Trois événements de déformation intense sont répertoriés dans la région à l'étude. Le premier événement de déformation (Di) est associé au synclinal de Muscocho. Ce pli d'orientation NE-SO est responsable de l'orientation des strates dans le secteur. Une deuxième phase de déformation (D2) est responsable de la formation des plis mégascopiques E-O, de la schistosité dite régionale S2, d'une linéation minérale subverticale, des zones de déformation et du métamorphisme régional. La schistosité S2 est généralement d'orientation E-0 sauf aux contacts des plutons où elle se moule aux bordures. Des zones de déformation sont associées à ces bordures de pluton. Un autre secteur est aussi associé à des zones de déformation et à une perturbation de l'orientation de la schistosité S2. Ce secteur est connu comme le Couloir de déformation de Fancamp (CDF) et il est hôte du troisième événement de déformation (D3). Des plis et des clivages de crénulation d'orientation NE-SO affectant la schistosité S2 et les strates sont associés à cet événement. En plus de la présence de zones de déformation, ce couloir est riche en dykes felsiques, en unités de volcanoclastites/coulées felsiques et en zones altérées associées à des minéralisations aurifères. Tous ces éléments ont causé une hétérogénéité régionale qui a eu comme effet de concentrer les manifestations du troisième événement de déformation à l'intérieur de ce couloir.

Les minéralisations aurifères à l'intérieur du CDF ont été examinées en détail et elles montrent toutes les effets du troisième événement de déformation. Parmi les indices présents, au moins trois événements de minéralisation aurifère ont été répertoriés d'après leur relation avec la schistosité S2 : synvolcanique, syn- et tardi- à post-déformation D2. Les minéralisations synvolcaniques montrent une altération riche en séricite et nulle en carbonates. L'association de ces minéralisations synvolcaniques avec des zones de déformation D2 indique l'importance de l'altération synvolcanique dans le développement des zones fortement déformées. Les minéralisations syndéformation D2 présentent des filons de quartz-carbonates mis en place dans des zones de déformation fortement altérées en carbonates. Ces zones montrent toutes les caractéristiques des gisements orogéniques. La minéralisation tardi- à post-déformation D2 est associée à un remplacement post-métamorphique de zone de déformation dont l'altération est riche en séricite et sans carbonates. L'association spatiale entre des minéralisations aurifères synvolcaniques et celles syn- à post-déformation D2 (Murgor C - Murgor B ; des Tranchées - Coyote ; Chevrier - Lipsett) ne semble pas fortuite et suggère le recyclage de l'or lors des événements de déformation D2 et D3.

Le gisement de Chevrier est associé à des zones discordantes d'épaisseur restreinte de veines de quartz-carbonates et de pyrite disséminée, tandis que le gisement de Chevrier Sud est encaissé à l'intérieur d'une grande enveloppe pyritisée concordante riche en veinules de quartz-carbonates-pyrite. Les deux gisements montrent une forte altération en séricite, ankérite, chlorite et calcite. Le recoupement des zones d'altération et de minéralisation par la schistosité S2 et par des dykes felsiques datés à 2730 Ma indique que ces minéralisations sont synvolcaniques. De plus, la proximité des deux gisements et la chronologie de mise en place similaire des minéralisations aurifères vis-à-vis les trois familles de dykes felsiques (PQ, PQF et PF) suggèrent qu'un seul système hydrothermal est responsable pour Chevrier et Chevrier Sud. La reconstruction synvolcanique indique que le secteur de Chevrier Sud se retrouve stratigraphiquement au-dessus du secteur de Chevrier. Les différences typologiques, d'altération et de rapport Au/Ag entre ces deux secteurs peuvent être expliquées par une zonation verticale d'un même gisement.

L'association spatiale entre des dykes synvolcaniques, d'un centre volcanique felsique ainsi que d'une activité hydrothermale continue de > 2730 Ma à ~ 2690 Ma à l'intérieur du Couloir de déformation de Fancamp peut être intégrée dans un modèle faisant intervenir une faille synvolcanique continuellement réactivée lors des déformations subséquentes. L'exemple du Couloir de Fancamp indique que la présence d'une zone de déformation anomalique, tant par son orientation, sa complexité structurale ou sa puissance, peut représenter l'expression d'un héritage volcanique.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2003
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en ressources minérales
Nombre de pages:361
ISBN:1412310369
Identifiant unique:10.1522/17603747
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Daigneault, Réal
Couture, Jean-François
Mots-clés:Métallogénie, Or--Gisements--Québec (Province)--Chibougamau, Metallogeny, Gold ores--Quebec (Province)--Chibougamau, THESE, COULOIR, FANCAMP, GISEMENT, AURIFERE, CHEVRIER, CHIBOUGAMAU, REGION, OR
Déposé le:01 janv. 2003 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:35
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630