LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les transformations dans la dynamique spatiale contemporaine du Québec

Lessard Isabelle. (2002). Les transformations dans la dynamique spatiale contemporaine du Québec. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
7MB

Résumé

L'économie n'est pas indifférente à l'espace. Sa relation à l'espace se modifie dans le temps, transformant la façon dont les activités s'y structurent, changeant les facteurs de localisation des activités. Pour les territoires, l'enjeu n'est pas d'être influencé par les tendances au changement, mais bien d'être en mesure de toujours prendre part à l'économie dont certaines donnes changent La dynamique spatiale de développement est non seulement la résultante des transformations dans la relation de l'économie à l'espace où les caractéristiques particulières du territoire interviennent, mais aussi le reflet de l'acuité avec laquelle le territoire s'adapte aux changements.

Les dernières décennies ont été témoins d'importants changements au point où l'on parle maintenant de nouvelle économie. Bien qu'ils soient continuels dans le temps, il semble s'être produit une coupure qui modifie rapidement l'économie dans un sens différent. Les progrès techniques et technologiques ont réduit considérablement la friction qu'exerçait la distance dans la répartition des activités économiques dans l'espace, ont permis à l'économie de se déployer rapidement à l'échelle du monde, mais ont surtout provoqué une révolution dans le régime d'accumulation qui délaisse les formes de production fordistes vers le post-fordisme. La dynamique spatiale de développement du monde occidental se transforme aujourd'hui sous l'influence de ces trois facteurs de changement inter reliés.

Pour les entreprises, les principales conséquences sont la tertiairisation de leurs effectifs et l'accélération des innovations apportées aux produits et aux services qui requièrent une plus grande flexibilité. Cette flexibilité se reflète dans l'organisation des entreprises de même que dans leurs choix de localisation pour conserver leur compétitivité de plus en plus rattachée à l'économie mondiale. Les principales manifestations spatiales de la nouvelle économie sont la polarisation et l'importance renouvelée des économies d'agglomération, la spécialisation des territoires, la ségrégation qualitative de l'espace qui s'accompagne d'importantes disparités entre territoires privilégiés et territoires banalisés dans le choix des localisations, la transformation des relations traditionnelles entre les territoires, notamment la relation centre-périphérie, et la territorialisation de l'économie.

L'économie québécoise est également touchée par l'ensemble de ces mutations qui se répercutent dans la façon que sont maintenant structurés les territoires qui composent l'espace provincial. Par contre, on observe que certaines formes ou caractéristiques spatiales contemporaines ne sont pas présentes ou le sont à un degré moindre que ce qui est vécu sur d'autres territoires du monde occidental, notamment chez nos voisins américains. Cela vient d'abord des caractéristiques particulières du territoire québécois, entre autres le fait que la distance demeure pour le Québec une contrainte bien réelle dans l'organisation de l'espace. Cela montre également que l'économie du Québec n'est pas à la marge avancée de cette transition d'un système économique à l'autre en raison des difficultés qu'elle connaît à convertir ses effectifs et à s'intégrer aux grands réseaux d'échanges.

On note que les changements les plus sentis se font à une échelle plus petite, alors que la situation semble plus stable lorsque le regard se porte sur l'ensemble provincial. Une analyse plus pointue des composantes territoriales nous montre, par exemple, qu'un nouveau continuum urbain-rural se définit, que des sous-centres se développent et se spécialisent à l'intérieur des agglomérations urbaines ou encore que plusieurs villes non centrales tirent bien leur épingle du jeu.

Si tout le système n'est pas basculé, les changements sont par contre assez importants pour en appeler d'un rafraîchissement des modèles d'organisation de l'espace économique. Ce brin de jeunesse devrait particulièrement être attentif au fait que l'économie québécoise se structure sur la base d'un réseau d'agglomérations diversifiées où les villes moyennes ont de l'importance. Il devrait aussi considérer la nécessaire dévolution des moyens de prise en charge locale, puisque c'est bien là que se tissent les conditions de succès de la nouvelle économie-monde.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2002
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études régionales
Nombre de pages:172172
ISBN:1412309786
Identifiant unique:10.1522/13721973
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Géographie humaine
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Proulx, Marc-Urbain
Mots-clés:Développement économique, Espace (Économie politique), Economic development, Space in economics, THESE, DEVELOPPEMENT, DYNAMIQUE, ECONOMIE, ECONOMIQUE, MONDIALISATION, PROVINCE, QUEBEC, REGION, SPATIAL, STATISTIQUE
Déposé le:01 janv. 2002 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630