LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Minéralisation aurifère et déformation de l’indice aurifère « rive du lac Malartic », Sous-province de l’Abitibi

Guay Francis. (2018). Minéralisation aurifère et déformation de l’indice aurifère « rive du lac Malartic », Sous-province de l’Abitibi. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
14MB

Résumé

Ce projet de recherche porte sur le secteur de l’indice « rive du lac Malartic » (« Malartic Lake Shore »). Le secteur est situé dans la Zone Volcanique Sud de la Sous-province archéenne de l’Abitibi, à environ 5 km à l’est du village de Rivière-Héva. Il comprend deux vastes décapages, les affleurements Ouest et Est sur lesquels sont observées plusieurs veines de quartz aurifères. L’étude réalisée à l’UQAC en collaboration avec le MERN, vise à établir les relations entre les intrusions, la déformation et la minéralisation aurifère filonienne. Stratigraphiquement, les roches du secteur s’insèrent dans les groupes de Louvicourt (Formation de Héva) au nord et de Malartic (Formation de Dubuisson) au sud. On y reconnaît un assemblage de roches volcaniques intermédiaires à mafiques (basaltes et basaltes andésitiques) et ultramafiques (basaltes komatiitiques) d’affinité tholéiitique (Formation de Dubuisson), en contact avec une unité volcanoclastique felsique (tuf à lapilli) d’affinité calco-alcaline située plus au nord (Formation de Héva). Les volcanites mafiques présentent communément le faciès coussiné. Le métamorphisme régional est au faciès supérieur des schistes verts. Les veines aurifères sont d’épaisseur submétrique et se suivent sur quelques dizaines de mètres. Outre le quartz ces veines contiennent de la calcite et de la barite ainsi que les phases sulfurées pyrite, chalcopyrite et galène. Elles contiennent localement des teneurs allant jusqu’à 188 g/t Au (avec quelques grains d’or visibles) et 1400 g/t Ag. Elles renferment également des teneurs non négligeables en tellure et bismuth. Les veines sont fortement déformées (plissées, boudinées et démembrées) et subparallèles à la schistosité principale. Les épontes des veines aurifères sont affectées par une intense altération hydrothermale en biotite sur quelques cm. Cette biotite est affectée par la schistosité principale et est partiellement déstabilisée par la chlorite, résultat d’un métamorphisme rétrograde interprétée tardi-déformation. Une zone de stockwerk de biotite hydrothermale présentant des caractéristiques similaires est également reconnue au sein de l’unité ultramafique sur l’affleurement Est près du contact avec les unités felsiques. L’affleurement Ouest présente une densité exceptionnelle de dykes centimétriques à pluridécimétriques. L’étude pétrographique et les analyses lithogéochimiques ont permis de distinguer 7 familles de dykes, soient 1) une famille synvolcanique de gabbro, 2) une suite de diorites pouvant être séparées en trois types distincts qui seront détaillées plus loin, 3) des porphyres feldspathiques, 4) une diorite quartzifère, et 5) une monzonite quartzifère tardive. Les gabbros montrent plutôt une affinité transitionnelle alors que les autres dykes sont tous d’affinité calco-alcaline. Les diorites forment un réseau de forte densité (espacement au mètre) et sont de trois principaux types. Le type 1 est gris clair et d’épaisseur de 20 à 30 cm et les types 2 et 3 sont plus foncés, d’épaisseur de 5-10 cm et présentent des faciès lamprophyre. Les veines de quartz aurifères sont systématiquement recoupées par les dykes de diorite-lamprophyre. Les roches de la zone d’étude montrent un degré élevé de déformation ductile. La schistosité principale (Sp) est très fortement développée et orientée en moyenne 132°/79°. L’ensemble de la déformation du secteur fait partie du couloir de déformation de la Faille de Rivière-Héva, qui culmine au contact entre les volcanites mafiques et les volcanoclastites felsiques. Les linéations d’étirement montrent des attitudes variables, passant d’une composante pendage à une composante direction dans les zones plus déformées. Ces variations de linéations et la présence des nombreux clivages de crénulation supportent une déformation polyphasée qui passe d’un raccourcissement vers un décrochement dextre tardif. L’ensemble des observations recueillies suggère une minéralisation aurifère filonienne précoce, pré-déformation régionale. L’hypothèse d’une minéralisation de type épithermale neutre parait la plus plausible.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Février 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en géologie et génie géologique
Nombre de pages:136
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Daigneault, Réal
Mots-clés:déformation ductile, faille de Rivière-Héva, géologie structurale, indice Malartic Lake Shore, minéralisation aurifère, Sous-province de l'Abitibi, veines aurifères précoces, relation déformation minéralisation
Déposé le:06 mars 2018 08:28
Dernière modification:07 mars 2018 02:04
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630