LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

U–Pb ages of plutonism, wollastonite formation, and deformation in the central part of the Lac-Saint-Jean anorthosite suite

Higgins Michael D., Ider Mohcine et van Breemen Otto. (2002). U–Pb ages of plutonism, wollastonite formation, and deformation in the central part of the Lac-Saint-Jean anorthosite suite. Canadian Journal of Earth Sciences, 39, p. 1093-1105.

[img] PDF - Version publiée
Administrateurs seulement

1MB

URL officielle: https://doi.org/10.1139/e02-033

Résumé

The Lac-Saint-Jean anorthosite suite (LSJAS) is the largest ensemble of plutons in the Grenville Province. Zircons from a pluton in the central part of the LSJAS yield an age of 1140+10-5 Ma, which accords with existing 1157-1142 Ma ages determined from the southern part of the LSJAS. The Du Bras granite is a linear pluton emplaced into the dominantly dextral Pipmuacan shear zone (PSZ). The U-Pb zircon age of 1148 ± 2 Ma for the Du Bras granite confirms earlier proposals that it is a granophyre, formed at greater depths by partial melting of paragneiss by the heat of the crystallizing anorthosite. Parts of the pluton are strongly deformed by the shear zone, and other parts cut the shear zone. This suggests that the pluton dates one phase of movement of the PSZ. The Canton-St-Onge wollastonite deposit was developed in paragneisses preserved within the PSZ. Titanite from this deposit gives an age of 1163 ± 18 Ma, identical within error to that of the Du Bras granite, indicating that this pluton may have provided the skarn fluids. A second plutonic cycle comprises the post-tectonic Astra granite, which stitches the PSZ, and an amazonite-bearing pegmatite dyke. Zircons gave an age of 1028 ± 2 Ma for the Astra granite. The amazonite-bearing dyke only yielded monazite, one fraction of which gave an age similar to that of the Astra granite. Other fractions record the effects of a thermal event at 1020-1017 Ma that may be related to a widespread magmatic event. The undeformed Venus de Milot syenitic intrusion yields a U-Pb age of 988 ± 2 Ma. It was emplaced along the northwest-trending Lac Rioux fault, indicating that one phase of movement occurred before 988 Ma. Another strand of the same fault system also cuts the intrusion, showing later reactivation that may have been associated with the formation of the Saguenay Graben.

La suite anorthositique du lac Saint-Jean (LSJAS) est le plus gros ensemble de plutons de la Province de Grenville. Des zircons provenant d'un pluton dans la partie centrale de la suite a donné un âge de 1140+10-5 Ma, ce qui concorde avec des âges existants de 1157-1142 Ma déterminés dans la partie sud de la suite anorthositique. Le granite de Du Bras est un pluton de forme linéaire mis en place dans la zone de cisaillement, surtout dextre, de Pipmuacan (PSZ). Un âge U-Pb de 1148 ± 2 Ma, sur zircon, pour le granite de Du Bras confirme les propositions antérieures qu'il s'agit d'un granophyre, formé à grande profondeur d'une fusion partielle du paragneiss par la chaleur de la cristallisation de l'anorthosite. Certaines parties du pluton sont assez fortement déformées par la zone de cisaillement alors que d'autres parties recoupent la zone de cisaillement. Cela suggère que le pluton peut servir à dater une phase de mouvement de la PSZ. Le gisement de wollastonite du canton Saint-Onge s'est développé dans des paragneiss préservés à l'intérieur de la PSZ. De la titanite provenant de ce gisement donne un âge de 1163 ± 18 Ma, identique, à l'intérieur de la marge d'erreur, à celui du granite de Du Bras, indiquant que ce pluton peut avoir fourni les fluides du skarn. Un second cycle plutonique comprend le granite post-tectonique Astra, qui suture la PSZ, et un dyke de pegmatite à amazonite. Les zircons ont donné un âge de 1028 ± 2 Ma pour le granite Astra. Le dyke à amazonite n'a donné que de la monazite, dont une portion a donné un âge semblable à celui du granite Astra. D'autres portions enregistrent les effets d'un événement thermal vers 1020-1017 Ma, lequel peut être relié à un événement magmatique de grande envergure. La syénite non déformée de Vénus de Milot a donné un âge U-Pb de 988 ± 2 Ma. Elle a été mise en place le long de la faille à tendance N-O du lac Rioux, indiquant qu'une phase de mouvement a eu lieu avant 988 Ma. Une autre branche de ce même système de failles recoupe aussi l'intrusion, montrant une réactivation tardive qui pourrait avoir été associée à la formation du graben du Saguenay.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
Volume:39
Pages:p. 1093-1105
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:2002
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Mots-clés:Lac-Saint-Jean, anorhtosite, formation wollastonite, déformation, U-Pb, Province de Grenville
Déposé le:10 juill. 2018 14:04
Dernière modification:10 juill. 2018 14:04
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630