LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Origine des granophyres du Complexe du Lac Doré (CLD) et minéralisations associées, région de Chibougamau, Sous-province de l’Abitibi (Québec)

Ahmadou Youssoufou Youssouf. (2019). Origine des granophyres du Complexe du Lac Doré (CLD) et minéralisations associées, région de Chibougamau, Sous-province de l’Abitibi (Québec). Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
6MB

Résumé

Les granophyres du Complexe du Lac Doré (CLD) correspondent à l’ensemble des roches felsiques qui occupent les parties sommitales de l’intrusion anorthositique litée du Lac Doré. Dans la zone d’étude qui se situe à 10 km de la ville de Chibougamau, les granophyres du CLD sont encaissées par les rhyolites du membre de Scott de la Formation de Waconichi. Ces granophyres encaissent des minéralisations à Cu-Au qui sont reconnues dans quatre décapages exposés dans la zone d’étude. Ce projet de recherche vise à déterminer l’origine des granophyres du CLD, d’établir leur relation avec les minéralisations qu’ils encaissent et de définir s’il existe une relation génétique entre ces minéralisations et les systèmes minéralisateurs connus dans la région. Deux unités de granophyres sont distinguées dans la zone d’étude. Le granophyre à grains grossiers est l’unité dominante, et elle recoupée par une unité tardive de granophyre à grains fins. Ces deux unités sont identiques du point de vue minéralogique et chimique, elles se distinguent essentiellement par leur granulométrie. La formation des granophyres du CLD a été attribué à la fusion et l’assimilation des rhyolites encaissantes par le magma du CLD. Les résultats de cette étude ont démontré que ces granophyres correspondent au produit felsique généré par la différenciation poussée du magma du CLD et que les rhyolites qui les encaissent représentent leur équivalent extrusif. Les minéralisations encaissées par les granophyres de la zone d’étude sont regroupées en deux familles. Celles des indices minéralisés de Ramsey et de GRH qui sont de type filonien et qui montrent des affinités génétiques avec les systèmes magmato-hydrothermaux de la région ; et celles des indices AXE et Golden Moon, qui sont sous forme de veines de quartz rubanée et en cisaillement qui ont des relations génétiques avec les systèmes orogéniques de Chibougamau. Cependant, les granophyres du CLD n’ont pas de lien génétique direct avec les minéralisations qu’ils encaissent. Ces unités se caractérisent par une forte compétence et un comportement cassant qui leur donne une faciliter à se fracturer et à encaisser des minéralisations épigénétiques.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2019
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en géologie et génie géologique
Nombre de pages:186
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Génie > Génie minier et génie géologique
Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Mathieu, Lucie
Gaboury, Damien
Mots-clés:Chibougamau, Complexe du Lac Doré, Formation de Waconichi, granophyre
Déposé le:09 mai 2019 08:18
Dernière modification:15 mai 2019 18:19
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630