LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Modèle de management des projets de transfert technologique et d’innovation

Mignenan Victor. (2019). Modèle de management des projets de transfert technologique et d’innovation. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
3MB

Résumé

Cette recherche s‟appuie sur les approches universelles et contingentes de gestion de projet pour proposer un modèle de management de succès global de projet de transfert technologique et d‟innovation. En effet, les approches universelles portées par les standards perçoivent le projet comme un objet ayant de spécificités naturelles non sensibles aux facteurs de contingence. De posture positiviste issue du taylorisme, les modèles universels se manifestent par l‟univers linéaire et l‟application rigoureuse des meilleures pratiques de management pour atteindre la performance de projet. Ce sont des postures qui s‟alignent à l‟approche d‟optimisation prescriptive. Ils sont caractérisés par les principes, procédures et normes qui emprisonnent les gestionnaires. Ils considèrent le projet comme une « machine » programmable et les individus qui exécutent les tâches sont perçus comme des «pions». Depuis quelques décennies, des modèles contingents émergent. Ils inspirent la vision totale et perçoivent le projet comme une entité « nomade ». De posture, à dominance constructiviste, ils prônent le leadership, la collaboration synchronisée, la gouvernance participative et orientent les efforts des parties prenantes au projet vers l‟amélioration continue dans la réalité complexe provoquée par l‟environnement de projet. Suivant les caractéristiques ci-dessus dépeintes, on devrait s'attendre à ce qu'il y ait plus de succès lorsqu'on applique dans un même projet de transfert technologique et d‟innovation, les deux approches de gestion. Est-ce bien le cas? Sinon, pourquoi certains projets innovation réussissent et d‟autres pas alors qu‟ils sont exécutés dans un même écosystème? Comment accroitre les conditions de succès global de tous les projets d‟innovation exécutés dans un même paysage tel que le consortium des universités et instituts de Recherche au Tchad? En nous appuyant sur deux projets d‟innovation portés par le consortium des universités au Tchad, à travers une stratégie mixte, structurée par 21 entretiens et 248 enquêtes, nous avons montré que, quantitativement, le succès de gestion et le succès organisationnel d‟un projet d‟innovation sont engendrés par l‟efficacité des pratiques de management et de gestion des avantages (béta =0,54), dans un cadre de gouvernance efficace (béta= 0,28). Aussi, la culture organisationnelle des parties prenantes (béta =0,107) et le contexte spécifique (béta=0,14) sont-elles des constituantes qui ont favorisé la réussite organisationnelle et le processus d‟acquisition des connaissances utiles. Qualitativement, si les projets d‟innovation, sont portés majoritairement par les parties prenantes, cela pourrait s‟expliquer par le style de leadership transformationnel déployé par le chef de projet mais aussi l‟habileté du comité de pilotage et des équipes projet. Ainsi, si quelques projets d‟innovation connaissent de succès, cela est dû, pour l‟essentiel, à l‟application optimale et l‟hybridation des meilleures pratiques issues des approches universelles et des instruments empruntés des modèles contingents. En conséquence, pour accroitre le niveau de succès global, il convient de mettre en oeuvre et d‟améliorer continuellement la qualité du système de gouvernance et des pratiques de management en les adaptant au contexte spécifique du projet d‟innovation. Toutefois, il convient de relever que les résultats générés sont interprétés en tenant compte des limites attachées à la méthodologie, aux variables (items) et indicateurs qui opérationnalisent les quatre construits du modèle proposé. Aussi, une approche universelle contingente paraît-elle préférable pour appréhender la portée du succès global de projet d‟innovation. Théoriquement, les résultats obtenus confirment la nature multidimensionnelle du succès global de projets d‟innovation. Ils enrichissent et complètent les études relatives à la réussite de projet d‟innovation. Ils confortent les principales écoles de pensées en gestion de projet, notamment, l‟école d‟optimisation, l‟école de gouvernance, l‟école de succès, etc. Pratiquement, les résultats incitent le consortium des universités à promouvoir l‟instrumentation de management de projet de recherche et d‟innovation en s‟inspirant des organismes universels (PMI, IPMA, Prince2,) et des approches contingentes (écoles scandinave et japonaise, approche EFQM, méthodes agiles) de gestion de projet. Aussi, l‟examen des résultats laisse-t-il entrevoir plusieurs prolongements conceptuel et méthodologique. Enfin, pour favoriser l‟émergence des références multidisciplinaires et accroitre les performances de projet de recherche et d‟innovation au Tchad, il est suggéré un plan d‟aide à la décision.

This research builds on universal and contingent approaches to project management to propose a successful global management model of technology transfer and innovation project. Indeed, universal approaches carried by standards perceive the project as an object endowed with natural specificities, stable, isolated from contingency factors. From positivist posture resulting from Taylorism, universal models are manifested by the linear universe and the rigorous application of best management practices to achieve project performance. These are postures that align with the prescriptive optimization approach. They are characterized by the principles, procedures and standards that imprison managers. They perceive the project as a programmable "machine" and the individuals who perform the tasks are perceived as "pawns". In recent decades, contingent models have emerged. They impulse a global philosophy and apprehend the project as a "nomadic" being. Positive, predominantly constructivist, they advocate leadership, synchronized collaboration, participatory governance and direct the efforts of project stakeholders towards continuous improvement in the complex reality created by the project ecosystem. Depending on the characteristics described above, one should expect that there will be more success when applying the two management approaches in the same project of technology transfer and innovation. Is this the case? If not, why some innovation projects succeed and others not while they are executed in the same ecosystem? How to increase the conditions for overall success of all innovation projects carried out in the same landscape as the consortium of universities and research institutes in Chad? Based on two innovation projects carried out by the consortium of universities in Chad, through a mixed strategy, structured by 21 interviews and 248 surveys, we have shown that, quantitatively, the management success and organizational success of a innovation projects are generated by the effectiveness of management and benefits management practices (beta = 0.54), within an effective governance framework (beta = 0.28). Also, the organizational culture of stakeholders (beta = 0.107) and the specific context (beta = 0.14) are constituents that have favored organizational success and the process of acquiring useful knowledge. Qualitatively, if the projects of innovation, carried mainly by the stakeholders, this could be explained by the style of transformational leadership deployed by the project manager but also the skill of the steering committee and the project teams. Thus, while some innovation projects are successful, this is due, in the main, to the optimal application and hybridization of best practices from universal approaches and instruments borrowed from contingent models. Therefore, to increase the overall level of success, the quality of the governance system and management practices should be continuously implemented and improved by adapting them to the specific context of the innovation project. However, it should be noted that the results generated are interpreted taking into account the limitations attached to the methodology, variables (items) and indicators that operationalize the four constructs of the proposed model. Also, a contingent universal approach seems preferable to apprehend the scope of the overall success of innovation project. Theoretically, the results confirm the multidimensional nature of the overall success of innovation projects. They enrich and complement studies related to the success of innovation projects. They reinforce the main schools of thought in project management, including the optimization school, the school of governance, the school of success, etc. Practically, the results encourage the consortium of universities to promote the instrumentation of research and innovation project management inspired by universal organizations (PMI, IPMA, Prince2,) and contingent approaches (Scandinavian and Japanese schools, approach EFQM, agile methods) of project management. Thus, the examination of the results suggests a number of conceptual and methodological extensions. Finally, to foster the emergence of multidisciplinary references and increase the performance of research and innovation projects in Chad, a decision support plan is suggested.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2019
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en management de projets
Nombre de pages:329
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en management (doctorat)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Meddeb, Brahim
Mots-clés:innovation, management, projets, succès, technologie, transfert technologique, projet de transfert technologique, projet d'innovation, succès global et pratiques de management de projets
Déposé le:10 juin 2019 15:47
Dernière modification:11 juin 2019 13:26
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630