LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Origin of the Piché Structural Complex and implications for the early evolution of the Archean crustal-scale Cadillac – Larder Lake Fault Zone, Canada

Bedeaux Pierre, Mathieu Lucie, Pilote Pierre, Rafini Silvain et Daigneault Réal. (2018). Origin of the Piché Structural Complex and implications for the early evolution of the Archean crustal-scale Cadillac – Larder Lake Fault Zone, Canada. Canadian Journal of Earth Sciences, 55, (8), p. 905-922.

Le texte intégral n'est pas disponible pour ce document.

URL officielle: https://doi.org/10.1139/cjes-2017-0270

Résumé

The Piché Structural Complex (PSC) extends over 150 km within the Cadillac – Larder Lake Fault Zone (CLLFZ), a gold-endowed, east-trending, and high-strain corridor located along the southern edge of the Archean Abitibi Subprovince. The PSC consists of discontinuous units of volcanic rocks (<1 km thick) that host multiple gold deposits. It is spatially associated with molasse-type Timiskaming sedimentary basins. This study describes and interprets the origin of structures and lithologies within the poorly understood PSC to unravel the tectonic evolution of the CLLFZ. Field mapping, chemical analyses, as well as interpretations of cross-sections from drill-hole data, were used to interpret the geometry and structure of the PSC. The PSC is subdivided into six homogeneous fault-bounded segments or slivers. These slivers consist mostly of ultramafic to intermediate volcanic rocks and include some felsic volcanic flows and intrusions. Volcanic facies, chemical compositions, and isotopic ages confirm that these slivers are derived from the early volcanic units of the southern Abitibi greenstone belt, which are located north of the CLLFZ. Cross-cutting relationships between volcanic rocks of the PSC and the Timiskaming-aged intrusions suggest that the slivers were inserted into the CLLFZ during the early stages of the accretion-related deformation (<2686 Ma) and prior to Timiskaming sedimentation and ductile deformation (>2676 Ma). The abundant ultramafic rocks located within the CLLFZ may have focused strain, thereby facilitating the nucleation of the fault as well as the displacements along this crustal-scale structure.

Le Complexe structural de Piché (CSP) s’étend sur 150 km dans la Zone de faille de Cadillac – Larder Lake (ZFCLL), un corridor aurifère hautement déformé d’orientation est-ouest situé le long de la bordure sud de la Sous-province archéenne de l’Abitibi. Le CSP est constitué d’unités discontinues de roches volcaniques (<1 km d’épaisseur) qui renferment de nombreux gisements aurifères. Il est spatialement associé à des bassins sédimentaires molassique de type Timiskaming. L’étude décrit et interprète l’origine de structures et d’unités lithologiques dans le CSP, dont la nature n’est pas bien comprise, afin d’élucider l’évolution tectonique de la ZFCLL. La cartographie de terrain, des analyses chimiques, ainsi que l’interprétation de coupes à partir de données de forage ont été utilisées pour interpréter la géométrie et la structure du CSP. Ce dernier est subdivisé en six segments ou bandes homogènes délimitées par des failles. Ces bandes consistent principalement en des roches volcaniques ultramafiques à intermédiaires et renferment quelques coulées et intrusions felsiques. Les faciès volcaniques, la chimie et la datation isotopique confirment que ces bandes sont dérivées d’unités volcaniques précoces de la partie sud de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, situées au nord de la ZFCLL. Les relations de recoupement entre les roches volcaniques du CSP et les intrusions du même âge que les bassins sédimentaires de Timiskaming donnent à penser que les bandes ont été insérées dans la ZFCLL durant les premiers stades de la déformation associée à l’accrétion (<2686 Ma) et avant la sédimentation et la déformation ductile des roches de Timiskaming (>2676 Ma). Les abondantes roches ultramafiques dans la ZFCLL pourraient avoir concentré la déformation, facilitant du coup la nucléation de la faille ainsi que les déplacements le long de cette structure d’échelle crustale.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
Volume:55
Numéro:8
Pages:p. 905-922
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:2018
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Mots-clés:Complexe Piché, structure, origine, croûte archéenne, faille de Cadillac, failles
Déposé le:17 oct. 2019 21:31
Dernière modification:17 oct. 2019 21:31
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630