LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Accident, limite, autonomie et émergence dans l’art numérique

Ménard Véronique. (2019). Accident, limite, autonomie et émergence dans l’art numérique. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
32MB

Résumé

L’accident, événement existentiel imprévisible et désorganisateur, confronte la personne humaine à ses limites individuelles, qui peuvent se traduire par un état de confusion, une perte de sens et de repères, ou encore une méconnaissance de la situation nouvelle. Cette limite correspond à ses zones de confort et d’inconfort, d’équilibre et de déséquilibre, de connaissance et d’ignorance, à ses seuils de tolérance qui, outrepassés, génèrent une forme de tension face à une situation sur le coup irreprésentable à partir de ses mémoires biographiques. L’autonomie de l’être l’amène à poser des actions concrètes afin de réguler l’état d’hébétude et retrouver son équilibre, son confort interne ou son intégrité. Émerge alors un travail de reconstruction de la réalité, une mise en représentation ou en récit des événements, un potentiel de transformation de l’être qui renvoie à l’acquisition d’une connaissance nouvelle, d’une aptitude à éprouver et attribuer un sens à ce qui survient. À travers l’intégration d’une dimension comportementale aux objets d’art, inspirée des êtres vivants, l’objectif principal de cette recherche-création est de transposer mon expérience personnelle de l’accident, de la limite, de l’autonomie et de l’émergence vers la création d’objets poétiques accidentés. Elle place le visiteur en rapport à des objets poétiques fragilisés, dont l’équilibre précaire révèle à la fois leurs limites et adaptabilité aux accidents. Par le biais d’une analyse et d’une interprétation de l’expérience esthétique de sept participants, elle démontre que la dynamique de la boucle d’autorégulation « accident – limite – autonomie – émergence » peut constituer, en soi, une expérience esthétique puisqu’elle favorise l’émergence des limites individuelles, des transformations comportementales et de la connaissance. Une dynamique qui se transpose dans le processus de création de l’artiste qui, confronté aux déraillements de la substance et à son ignorance, voit une occasion de perfectionner sa technique ou d’entrevoir le potentiel créateur de l’accident. L’étude des concepts d’accident, de limite, d’autonomie et d’émergence est réalisée selon quatre approches, soit la création d’objets poétiques accidentés, le rapport de l’artiste et celui du public aux objets poétiques, ainsi que le rapport de l’artiste au public. Elle privilégie une méthodologie de recherche qualitative de type phénoménologique incluant la création d’objets poétiques accidentés, des interactions entre des participants et ces objets poétiques créés, l'observation directe de ces interactions et des comportements extériorisés se manifestant dans l'expérience, ainsi que des entretiens d'explicitation favorisant l'accès à la perception du participant de la situation vécue, l’amenant à faire émerger la signification de son expérience.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2019
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:139
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Arts visuels et médiatiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Partaik, James
Morais, Sylvie
Mots-clés:accident, art, art numérique, autonomie, émergence, limite
Déposé le:16 janv. 2020 08:26
Dernière modification:16 janv. 2020 22:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630