LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Pétrographie et géochimie du Pluton de Chevrillon et relation structurale avec le Groupe d’Opémisca (région de Chibougamau, Québec)

Huguet Julien. (2019). Pétrographie et géochimie du Pluton de Chevrillon et relation structurale avec le Groupe d’Opémisca (région de Chibougamau, Québec). Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
31MB
[img] Microsoft Excel 2007+ (.xlsx) (Roche totale - Microsonde)
130kB
[img] PDF (Résumés - Posters - Rapports)
300MB
[img] Microsoft Excel 2007+ (.xlsx) (Données laser)
2MB

Résumé

Le Pluton de Chevrillon (PdC) et ses trois satellites, d’âge Néoarchéen, sont situés dans la région de Chibougamau, dans le coin nord-est de la Sous-province de l’Abitibi. Ils recoupent les roches de la Formation de Chebistuan qui sont principalement formées de conglomérats polygéniques jointifs et de grès, et se sont déposées dans le synclinal de Waconichi. L’âge de la mise en place et la relation à la déformation du PdC et de ses satellites ne sont pas déterminés. Cette association spatiale et temporelle entre magmatisme tardif, conglomérats et failles est observée ailleurs dans la Sous-province de l’Abitibi, et notamment dans le secteur de Kirkland Lake. Cependant, dans ce dernier, des minéralisations aurifères sont associées spatialement et temporellement au magmatisme alcalin tandis qu’aucune minéralisation associée au PdC n’est connue. Afin comparer les deux secteurs, les objectifs principaux de cette étude sont (1) de définir la relation entre déformation régionale et mise en place du PdC et de ses satellites ; et (2) d’évaluer le modèle pétrogénétique du PdC qui sera ensuite comparé à celui des magmas de la région de Kirkland Lake. Les travaux de terrain et l’étude de la texture du quartz en lames minces permettront de répondre au premier objectif. La caractérisation de l’altération servira à déterminer si l’utilisation de diagrammes de classification utilisant des éléments mobiles est appropriée. L’étude du contenu en éléments majeurs, traces et des terres rares permettra de comparer le PdC, le Satellite Nord (SN) ; le Satellite Nord-Ouest (SNO) et le Satellite Ouest (SO) avec les grandes familles de roches archéennes : la suite des tonalites-trondhjémites-granodiorites (TTG), les sanukitoïdes et des granitoïdes calco-alcalins riches en potassium (HKCA). Les travaux de terrain et les observations microscopiques montrent que le PdC et ses satellites se sont mis en place vers la fin de période de déformation affectant la région de Chibougamau, et que les roches sont peu ou pas altérées. Le PdC, le SN et le SNO sont des granodiorites à microclines porphyriques tandis que le SO est une granodiorite avec très peu de feldspaths porphyriques. L’ensemble de ces roches présente un caractère intermédiaire entre la série calco-alcaline et la série alcaline. Elles s’apparentent à la famille des sanukitoïdes d’après leurs caractéristiques chimiques. Les intrusions montrent des degrés de différenciation différents ce qui permet d’établir une chronologie de mise en place relative. Ainsi, le PdC est le premier à se mettre en place suivi du SN, du SNO puis du SO. Le PdC et ses satellites commencent à cristalliser à une pression d’au minimum 6 kbar (21 km de profondeur) et a fini de cristalliser à environ 2,5 kbar (8,8 km de profondeur). De légères différences chimiques sont observées entre les roches de cette étude est les intrusions du secteur de Kirkland Lake. Ces derniers ont un caractère alcalin prononcé, contiennent plus de Na, K et de terres rares et ont un (La/Yb)N plus faible que le PdC et ses satellites. Le stock d’O’Brien (gisement aurifère du Lac Bachelor) est situé entre Chibougamau et Lebel-sur-Quévillon dans un contexte géologique similaire au secteur de Kirland Lake et donc à celui du PdC. Le style de minéralisation qui y est associé est semblable à ce qui est observé dans le secteur de Kirkland Lake. Le stock d’O’Brien a une chimie similaire (majeurs, traces et terres rares) à celle du PdC bien que pour un même contenu en Si, il contient entre 0,1 à 1 % poids de K en plus que le PdC. Ce stock a été caractérisé comme une sanukitoïde, et donc par analogie le PdC et ses satellites appartiendraient aussi à cette famille d’intrusion.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2019
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en géologie et génie géologique
Nombre de pages:254
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Mathieu, Lucie
Bédard, L. Paul
Mots-clés:archéen, Chibougamau, Kirkland Lake, Pluton de Chevrillon, Sanukitoïde, Stock d’O’brien, sous-Province de l'Abitibi
Déposé le:22 janv. 2020 14:07
Dernière modification:23 janv. 2020 22:54
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630