LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le vécu des hommes et des femmes souffrant ou ayant souffert de difficultés de procréation au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Fortin Isabelle. (2020). Le vécu des hommes et des femmes souffrant ou ayant souffert de difficultés de procréation au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

L'infertilité est une problématique de santé dont la prévalence a énormément augmenté depuis les dernières décennies. Au Canada, Bushnik, Cook, Yuzpe, Tough et Collins (2012) estiment qu'entre 11,5 % et 15,7 % des couples vivent des difficultés à concevoir un enfant, ce pourcentage ayant triplé depuis les années 1980. Heureusement, les avancées médicales permettent aujourd'hui aux couples vivant des difficultés de procréation d'entrevoir des solutions à leur problème d'infertilité, mais ces traitements de procréation médicalement assistée viennent avec un fardeau psychologique et physique non négligeable, en particulier pour les femmes qui subissent la majorité des interventions médicales. Quels sont les sentiments vécus par les hommes et les femmes tout au long de leur parcours pour tenter de concevoir un enfant? Comment vivent-ils émotivement les traitements de procréation médicalement assistée? Quelles sont les conséquences de cette problématique sur les différentes sphères de leurs vies? Le présent mémoire a été mené à la suite du constat à l’effet que peu d'études récentes permettent de répondre à ces questionnements au Québec et, encore moins, en région éloignée comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Dans un contexte où la législation a été modifiée en 2015, diminuant ainsi l'aide financière pour les traitements de fécondation in vitro et balisant l'accès aux autres traitements de fertilité, il est d'autant plus pertinent de se pencher sur ce thème de recherche. Cette étude vise à explorer l’expérience de l’infertilité et de ses traitements chez les hommes et les femmes vivant ou ayant vécu des difficultés de procréation au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour arriver à documenter le vécu des hommes et des femmes vivant ou ayant vécu des difficultés de procréation au Saguenay-Lac-Saint-Jean, neuf entrevues semi-dirigées ont été menées à l'été 2017. Les objectifs de l'étude étaient de : (a) documenter les réactions et les sentiments vécus par les hommes et les femmes lorsqu’ils ont appris leurs difficultés de procréation, (b) décrire les sentiments éprouvés lors des différents traitements de procréation médicalement assistée et (c) dresser un portrait des conséquences de l'infertilité dans les diverses sphères de la vie des participants, tant personnelle, conjugale, sociale, professionnelle que financière. Ainsi, les résultats de ce mémoire révèlent que les principaux sentiments éprouvés par les hommes et les femmes en lien avec leur condition d'infertilité sont la frustration et la colère, la jalousie, la tristesse et la détresse, la culpabilité, ainsi que la déception. Les traitements de fertilité ont, quant à eux, fait naître des sentiments de frustration et la colère envers les soins médicaux reçus, ainsi que l'alternance entre l'espoir de réussir à concevoir grâce à la médecine et le découragement lors de l'échec des traitements. Pour ce qui est des conséquences dans les différentes sphères de la vie des participants, on peut observer que la santé physique et mentale, de même que les projets de vie, sont particulièrement ébranlés par l'infertilité. En ce qui concerne la vie conjugale, l'infertilité entraîne des répercussions dans la sexualité du couple, de même que l'augmentation des conflits et des divergences d'opinions. Ces changements entraînent la solidification ou la fragilisation des liens conjugaux et, dans certaines situations, des questionnements sur l'avenir même de la relation. Concernant la vie sociale, les hommes et les femmes vivent plus d'isolement en lien avec leur condition d'infertilité et observent des changements dans les relations avec leur entourage, qui deviennent teintées de malaises. Dans la sphère professionnelle, l'absentéisme occasionné par les traitements de fertilité ainsi que les changements dans l'humeur des hommes et des femmes sont les principales conséquences vécues par les participants. Finalement, les participants ont tous abordé la question financière comme étant un facteur influençant leurs décisions en lien avec les traitements de fertilité envisagés, en particulier lorsqu'il est question de la fécondation in vitro. Cette étude a donc permis de mettre en lumière l'ampleur des sentiments ressentis et des conséquences vécues par les hommes et les femmes vivant des difficultés de procréation. Les questions posées lors des entrevues ainsi que l'interprétation des résultats ont été guidées par l'approche bioécologique de Bronfenbrener (1979). L'utilisation de ce modèle a permis de mettre en lumière les conséquences de l’infertilité dans plusieurs systèmes de la vie des hommes et des femmes de même que l’interdépendance de ces systèmes et leur influence mutuelle. Cette étude a permis de réaliser que les sentiments exprimés par les couples sont nombreux et que les conséquences multiples vécues par les personnes infertiles nécessitent un soutien et une aide psychologique appropriée. Malgré tout, la portée de cette étude demeure limitée, puisque les résultats ne peuvent être généralisés à toute la population des personnes infertiles en raison de la taille limitée de l'échantillon et du contexte particulier entourant la collecte de données. Par contre, ce mémoire a permis d'approfondir les connaissances scientifiques portant sur le vécu des hommes et des femmes vivant ou ayant vécu des difficultés de procréation dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, considérant que peu de données étaient disponibles sur cette problématique jusqu'à maintenant. En ce sens, ce mémoire constitue donc une belle avancée pour le développement des connaissances scientifiques au sujet du vécu de l’infertilité, qui soulève des pistes de recherche et d’intervention intéressantes.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:198
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Sciences de la santé > Sciences médicales > Médecine familiale
Sciences de la santé > Sciences médicales > Obstétrique et gynécologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Pouliot, Ève
Mots-clés:conséquences, couple, infertilité, procréation
Déposé le:15 juill. 2020 09:46
Dernière modification:16 juill. 2020 14:37
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630